Témoignage: « Ma relation a débuté le jour des premières mesures prises dans le cadre du Covid-19 »

Témoignage: "Ma relation a débuté le jour des premières mesures prises dans le cadre du Covid-19"
Getty Images

Les relations amoureuses sont mises à rude épreuve avec ce confinement… Entre les couples qui ne vivent pas ensemble, ceux qui tentent de se créer une nouvelle routine et ceux qui viennent de débuter un petit quelque chose… Rien n’est simple, c’est ce que nous explique Camille, fraîchement en couple.

En février, Camille, petite trentaine, a les papillons dans le ventre. Elle vient de rencontrer Charles et directement, le courant est bien passé entre ces deux-là! Les occasions pour se voir se multiplient jusqu’au jour où… le confinement est imposé en Belgique!

« Ça va être compliqué »

« Nous nous fréquentions depuis la fin février, mais notre relation a réellement débuté le jour de la mise en place des premières mesures concernant le confinement, le jeudi 12 mars. Au début, je n’y ai pas vraiment pensé, aucun de nous deux ne se rendait compte de la situation. Nous nous sommes d’ailleurs vus le week-end du 14 et 15 mars. À ce moment-là, je ne faisais pas encore de télétravail. Mais lors de la deuxième annonce, le mardi 17 mars, cela a commencé à me travailler, mais pas encore à 100%. On s’est d’ailleurs dit qu’on se voyait le week-end du 21 et 22 mars, car on ne voyait presque personne d’autre, hormis nos colocataires (Camille est dans une colocation de trois personnes et Charles de deux). Ce n’est que quelques jours plus tard qu’on a pris conscience qu’en réalité, ce n’était pas terrible. C’est à partir de ce moment-là que je me suis dit ‘aïe, cette situation va être compliquée’. Donc, nous ne nous sommes pas revus depuis le dimanche 23 mars ».

Le plus dur… la communication

« Ce qui est difficile dans mon cas, c’est le manque de communication. Charles n’est pas un grand fan de messages, donc si j’ai une nouvelle par jour, c’est une bonne journée (rires). Mais il m’avait prévenu dès le début de notre relation. Après, pour être honnête, nous n’avons pas encore eu le temps de vraiment nous manquer. Mais il m’arrive d’avoir des petits stress et de me demander: ‘est-ce que je dois lui envoyer des nouvelles? Et finalement, pour se dire quoi?’. Nos journées ne sont pas très remplies pour l’instant… (rires).

Nous n’habitons pas loin l’un de l’autre, je pourrais aller discuter à sa fenêtre ou on pourrait faire des promenades en gardant nos distances, mais ce n’est pas évident. Ces situations peuvent vite être gênantes, on ne se connaît pas assez pour que tout cela soit naturel. Je me dis que c’est comme ça, on ne peut pas se connaître l’un l’autre de façon ‘normale’… donc ce sera pour après. Mais j’ai peur. Car je me dis qu’il n’y aura peut-être pas d’après ».

Le confinement à deux? Le couple ne l’a pas envisagé

Jamais, Camille ni Charles n’ont envisagé de passer leur confinement sous le même toit. « Au début du confinement, je ne pensais pas que nous n’allions plus nous voir. Et puis, on ne se connaît pas encore assez que pour être 24 heures/24 ensemble. Je n’aurais pas été à l’aise… ».

Et après le confinement?

Camille ne sait pas encore si son jeune couple va en prendre un coup ou être plus fort à la sortie de cette quarantaine. « Je pense que la réponse dépend de l’après-confinement. Si, notre couple continue, alors oui clairement, car c’est un début atypique dont on se souviendra (rires). Le positif, c’est que lorsqu’on s’appelle, cela dure plus d’une heure, on ne fait que parler, sans distraction, donc c’est une relation honnête. Mais bon, ici, ça ne fait que trois semaines que nous sommes confinés, je me demande si après un mois et demi, nous n’allons pas tomber dans l’ennui… Et que le retour à la réalité sera difficile! ».

L’appréhension de l’après-confinement est bien présente. « J’espère que l’on pourra recommencer ‘à zéro’. Aller boire un verre, sortir avec des amis et apprendre à se connaître en société, faire toutes ces choses que l’on fait lorsqu’on débute une relation… Mais autant être positif, ça va être l’été, il y aura sûrement plein de chouettes choses à faire bientôt, on garde espoir! Il faut juste réussir à garder contact jusque-là ».

Lisez également ces trois articles, ils parlent d’amour

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)