« Prendre de bonnes résolutions à deux augmente les chances de réussite »

"Prendre de bonnes résolutions à deux augmente les chances de réussite"
Unsplash ©Andrik Langfield

Il n’est jamais trop tard pour prendre des résolutions. Le tout est de s’y tenir. Et pour y arriver, avoir un compagnon de route est peut-être LA meilleure solution.

Janvier, c’est le retour des traditionnelles bonnes résolutions. C’est là qu’on ressort de nos vieux placards tous ces rêves que l’on a envie de réaliser et qu’on a jamais mis en haut de la liste de nos priorités. Un moment de bilan dont nous parlent Aurélie Pennel et Delphine Luginbuhl, auteures de J’arrête de renoncer à mes rêves.

Trois questions aux deux auteures

Pourquoi tient-on rarement ses bonnes résolutions?

Comme on les prend généralement parce que c’est la tradition, elles sont rarement mûries et ne reflètent pas forcément de véritables envies. Parfois aussi, l’objectif se révèle démesuré ou trop contraignant. Et puis, la période des fêtes, où l’on mange trop, où l’on est fatigué, n’est pas le meilleur moment pour prendre de bonnes résolutions.

Vous dites que pour tenir ses résolutions, il faut avant tout bien les formuler…

Oui. Dire « je vais essayer de… » n’augure rien de bon! Il faut les formuler de manière positive (pas de « je ne veux plus ce job »), concrète, circonscrite dans le temps. L’idéal aussi est d’avoir déjà imaginé les premiers petits pas qui mèneront à leur réalisation.

Comment mettre tous les atouts de son côté pour les tenir?

On peut s’engager devant des témoins: cela augmente les chances de s’y tenir (ou pas: plus y a de gens au courant, plus il y a de risques de recevoir des messages négatifs). On peut se lancer avec quelqu’un: si on se met au sport avec une amie, on n’osera moins laisser tomber à la moindre occasion. On peut aussi jouer sur « l’énergie d’activation » en augmentant cette énergie d’une mauvaise habitude (exemple: mettre la télécommande de télévision hors de portée) et en diminuant celle de l’habitude qu’on voudrait adopter (exemple: mettre sa guitare sur la table du salon pour s’entraîner tous les soirs). Il est important de mettre par écrit pourquoi on commence et comment on s’imagine un an plus tard. Ces notes seront un précieux soutien en cas de perte de motivation.

Plus d’infos: Aurélie Pennel et Delphine Luginbuhl, J’arrête de renoncer à mes rêves, éd. Eyrolles. À découvrir ici.

Et en couple, on prend quoi comme résolutions?

Puisqu’à deux c’est plus facile, que peut-on faire ensemble, au sein du couple, pour qu’il soit (encore plus) solide?

10 résolutions à adopter

  1. Prendre rendez-vous une fois par semaine: « Pas besoin de sortir », explique Florence Leroy, conseillère conjugale et familiale et auteure de Couple sous tension. « Après le repas, installez-vous tous les deux dans le canapé, coupez la télévision et parlez de cœur à cœur ». N’oubliez pas de noter le rendez-vous dans votre agenda.
  2. Lancer un grand projet pour l’année: faire un beau voyage, adopter un chien, agrandir la maison, faire de la moto ensemble… les idées ne manquent pas.
  3. Aller dormir en même temps: « Avoir le même biorythme crée du lien », assure Sophie Mercier, conseillère conjugale. À essayer pendant un mois, puis à renouveler si la formule prend.
  4. Rejouer sa rencontre: lors d’une sortie, faites comme si vous vous rencontriez pour la première fois. « Ce petit exercice aide à se rappeler pourquoi on s’est plu au départ », explique Geneviève Foret, conseillère conjugale.
  5. Laisser l’autre faire à sa manière: « Lâchez prise sur la manière dont les choses doivent être faites », conseille Florence Leroy. « C’est celui qui fait qui est responsable de son action. Mieux vaut fait que parfait! ».
  6. Voir ses amies: selon des chercheurs de l’université d’Oxford, les mamans devraient sortir deux fois par semaine avec leurs amis pour être heureuses. « S’octroyer des moments seule afin de faire des choses qui nous font plaisir permet d’alimenter le manque et donc le désir de l’autre », note Marine Cotton, sexologue.
  7. Trouver un hobby commun
  8. Aller dans un sex-shop: « Découvrir cet endroit, même sans rien acheter », glisse Marine Cotton. « Cela permet déjà de pimenter la relation du couple ouvrant le dialogue et en stimulant l’imagination ».
  9. Envoyer un sms coquin en journée: « Histoire de stimuler le désir de votre partenaire et laisser son imagination travailler jusqu’au retour à la maison ».
  10. Faire un bilan de couple: « À deux, avec un thérapeute, ou même toute seule, à condition de le communiquer – positivement!- à son partenaire ensuite », conseille Sophie Mercier. Les sujets à passer en revue: confiance, respect, territoire, admiration, complicité, communication, tâches ménagères, loisirs, projets, sexe, tendresse, éducation des enfants, famille élargie, amis, argent et liberté.

Ces trois articles devraient également vous plaire

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)