La Saint-Valentin a lieu vendredi, mais quelle est son origine?

La Saint-Valentin a lieu vendredi, mais quelle est son origine?
Unsplash © Everton Vila

L’amour est à l’honneur ce vendredi avec la Saint-Valentin, une fête qu’on associe aujourd’hui aux cadeaux et à son côté commercial. Mais d’où et comment est née cette fête des amoureux? Petit retour dans l’histoire.

Les théories évoquant la Saint-Valentin vont bon train. Les historiens ne sont pas tous d’accord, mais une chose est sûre, il est à chaque fois question d’amour… Ou presque!

Une fête païenne

Cette légende remonte à l’Antiquité et n’a rien de très romantique. Elle est plutôt digne d’un film d’horreur. Dans la Rome antique, au 5e siècle, du 13 au 15 février avaient lieu les célébrations appelées “Lupercales”. Il s’agissait de rites de purification pour rendre hommage à Faunus, le dieu de la fécondité, mais aussi des bergers et des troupeaux. Un doux mélange qui amenait les prêtres de l’époque à sacrifier des boucs dans la grotte du Lupercal, à Rome. Mais ce n’est pas tout, les prêtres couvraient de sang le corps de certains futurs prêtres qui ensuite couraient dans toute la ville. Vêtus de simples pagnes et tenant en main une peau de bouc remplie de sang, ils fouettaient les femmes qu’ils croisaient lors de leur course. Par ce geste, les femmes touchées recevaient le “don de fertilité”. Pour le côté glamour… on repassera.

Une fête chrétienne

Au fil du temps, cette tradition païenne a petit à petit perdu de sa splendeur, l’Église était même scandalisée par cette pratique. C’est pourquoi, elle s’est opposée à cette célébration et en a fait une fête chrétienne: “la Saint-Valentin”. Le pape de l’époque, Gélase Ier, aurait honoré l’évêque Valentin le 14 février, faisant de lui “le saint patron des amoureux”.

Qui sont ces Valentin?

Petit problème, selon l’histoire ou les légendes, plusieurs Valentin peuvent endosser ce rôle de “saint de patron de l’amour”.

Valentin de Terni

Valentin de Terni était un thaumaturge (faiseur de miracles). Il aurait guéri le fils du philosophe Craton d’une maladie incurable. En échange, il est converti, ainsi que toute sa famille, au christianisme. S’en suit de nombreux autres miracles, ce qui ne plait pas au préfet de Rome. Il sera donc mis à mort le 14 février 270. Et ce n’est que deux siècles après sa mort, en 495, que le pape Gélase Ier le fait devenir “saint patron des amoureux”. Rien n’explique vraiment pourquoi cet homme est devenu le symbole des amoureux… Mais l’histoire raconte que ce saint a vécu diverses aventures liées à l’amour, au Moyen-Âge.

Valentin de Rome

Valentin de Rome se rapproche un peu plus de la Saint-Valentin comme on la connaît aujourd’hui. Cet homme était prêtre et mariait secrètement des soldats romains. Au Moyen-Âge, ces derniers ne pouvaient se marier. Quand l’empereur Claude II apprit ces unions clandestines, il jeta en prison Valentin de Rome. Derrière les barreaux, il aurait rencontré Augustine, une aveugle et surtout fille du gardien de prison. Légèrement thaumaturge comme son prédécesseur, il aurait redonné la vue à la jeune fille. Elle prit alors soin de lui. Une relation épistolaire naît entre eux et le prêtre avait, selon la légende, pour habitude de signer ses lettres par “Ton Valentin”. De là est née la tradition de s’envoyer des mots doux le 14 février. Fin dramatique pour cet homme… Il se fait finalement décapiter.

Valentin de Rhétie

Dur dur de voir le lien avec l’amour, mais ce saint avait l’étiquette d’être “le protecteur des épileptiques” au Moyen-Âge. Sa bonté a quelque part dû être associée à de l’amour… Un homme bien sûrement!

On vous l’avoue, la palme d’or du meilleur scénario revient à Valentin de Rome: il aide les gens, il fait des miracles, il écrit à sa chère et tendre, mais finit décapité… Quelle tragédie!

Plus concrètement?

Rien n’est très concret, mais il se laisse entendre chez les historiens, que la Saint-Valentin serait née à coups de légendes inventées (ou non) au cours du Moyen-Âge. Il a été question pour les hommes d’accrocher, tous les 14 février, le nom de leur dulcinée sur leur manche durant la semaine qui suivait cette date. Un peu plus tard, on a appelé “Valentin” les garçons qui accompagnaient les jeunes filles le premier dimanche du Carême.

Au 19e siècle, la Saint-Valentin prend de l’ampleur et il est de tradition que les amoureux se déclarent leur flamme par écrit. Mais ce n’est pas tout, les meilleurs amis sont aussi amenés à se dire de belles choses. D’ailleurs, aujourd’hui encore, aux États-Unis, le 14 février est également la fête de l’amitié.

Bref, ce vendredi, déclarez votre amour à qui vous voulez: amoureux, ami, amie, enfant… Cela fait toujours plaisir!

Plus d’articles qui parlent d’amour? Les voici

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)