L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Facebook @Bicky Burger

Choquant: Bicky Burger tente de justifier sa dernière publicité sexiste

Par Justine Leupe

Bicky Burger, la marque de burger néerlandaise, vient de sortir sa nouvelle publicité, un réel “bad buzz” qui ne passe pas! Et sa justification non plus.

Une affiche façon cartoons où l’on voit un homme violenter une femme parce qu’elle ne lui a pas amené un vrai Bicky Burger… Cette dernière a été publiée sur Facebook, le mardi 8 octobre. Ce mercredi 9, plus de trace de la publication. Bicky Burger tente de se justifier mais ne convainc pas!

Une publicité qui ne nous fait (vraiment) pas rire

Derrière ces illustrations de style bande dessinée, une violence banalisée: un homme frappe en effet une femme. Et pour légende, désormais supprimée: “(…) Quelle autre friterie mérite une bonne grosse punition? (…) Pas de boîte verte = pas un véritable Bicky! (…)”. À la rédaction, on hésitait entre le bad buzz intentionnel pour faire parler ou la création digne d’un (très, très) mauvais communicant…

Une justification peu convaincante

Ce mercredi 9 octobre, nous avons eu réponse à notre question, et nous sommes loin d’être rassurées par la justification apportée par la marque de burgers ainsi que la boîte de communication à la base de la publicité. Le site pub.be rapporte que c’est l’entreprise Think Tomorrow (Herentals) qui est à l’origine de cette affiche et de son slogan, en collaboration avec Bicky Burger. Le directeur de la boîte de communication, Kevin Heylen, s’est justifié ce mercredi auprès de la VRT en expliquant “qu’il n’était pas du tout de leur intention de promouvoir la violence conjugale”. Il explique que Think Tomorrow crée toujours ses projets en pensant aux consommateurs et en groupe, et que, dans ce cas-ci, personne n’avait pensé à la violence que la publicité pouvait évoquer. À la rédaction, nous sommes d’autant plus sceptiques…

3 actualités à ne pas louper

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires