Pour le prénom de leur bébé, Kate et le prince William devront suivre ces règles

Pour le prénom de leur bébé, Kate et le prince William devront suivre ces règles
Reporters / iimages

La famille royale d’Angleterre s’agrandit. Le prince George, 4 ans, et la princesse Charlotte, 2 ans, ont un petit frère. En effet, la duchesse Kate Middleton a donné naissance à son troisième enfant ce lundi 23 avril. Quel sera son prénom? 

Il n’a pas fallu longtemps pour que les bookmakers déclenchent la machine à pari sur le prénom de ce futur bébé royal. Un prénom qui ne sera pas choisi au hasard car Kate Middleton et le prince William devront suivre quelques règles…

Un prénom traditionnel

Selon Christian Turner, spécialiste des noms, explique que Kate et le prince William devront veiller à un certain équilibre entre « tradition et accessibilité ». « Le Duc et la Duchesse de Cambridge voudront que le cinquième dans l’ordre de succes­sion au trône porte un nom méri­tant ou d’un certain poids, et c’est pour cela qu’ils opte­ront certai­ne­ment pour un prénom solide, tradi­tion­nel et avec de forts liens avec la royauté », informe-t-il à Hello.

Mais attention à ne pas opter pour un prénom « trop démodé ou hautain » pour que le peuple puisse y adhé­rer faci­le­ment. « George et Char­lotte sont d’ex­cel­lents exemples de prénoms qui respectent parfai­te­ment cet équi­libre : royaux mais tradi­tion­nels, symbo­liques dans l’hé­ri­tage, les deux prénoms sont fami­liers depuis plusieurs décen­nies, et il n’est pas rare de les entendre tous les deux pronon­cés dans des jardins d’en­fants. C’est commun à cette nouvelle géné­ra­tion de royaux, qui a envie d’être plus proche de la réalité que ses prédé­ces­seurs . »

Le prénom de son oncle ou de son cousin

Christian ajoute également que le couple devra éviter de choisir un prénom déjà porté par un autre membre de la famille royale, comme les oncles, tantes et cousins.

Les prénoms pres­sen­tis par les Anglais pour le troi­sième enfant sont Ar­thur, Henry ou Frede­rick, comme nous l’informe le site de paris en ligne Paddy Power. Ces pronostics des Britanniques ne sont pas à prendre à la légère puisqu’ils ne s’étaient pas trompés pour les deux premiers enfants.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)