Delphine Boël, fille légitime d’Albert II, est devenue Princesse!

Delphine Boël, fille légitime d'Albert II, est devenue Princesse!
Photo by William Van Hecke/Corbis via Getty Images

La décision a été prise ce jeudi 1er octobre 2020: Delphine Boël, fille légitime d’Albert II, portera son nom et devient princesse de Belgique.

En janvier 2020, quand les résultats des tests ADN étaient tombés et révélaient qu’Albert II était le père biologique de Delphine Boël, l’ancien roi ne s’était pas opposé à la demande de sa fille, être reconnue légalement. Il restait une part d’ombre dans l’affaire Boël: qu’en était-il du titre de Princesse et du nom de famille de Saxe-Cobourg-Gotha?

Lire aussi: Le roi Albert II est le père de Delphine Boël: qu’est-ce que ça change?

Delphine sera de Saxe-Cobourg

Ce 1er octobre, à la Cour d’appel de Bruxelles, il était question de discuter de deux points importants non débattus jusque là.

  • Le nom de famille: soit Delphine gardait le nom de Boël, celui qu’elle a toujours porté et sous lequel elle est reconnue en tant qu’artiste, soit elle adoptait celui de Saxe-Cobourg, porté par la famille royale belge. Une procédure de changement de nom serait alors engagée.
  • Le titre de Princesse: Delphine Boël deviendrait un membre à part entière de la famille royale en devenant “princesse de Belgique”.

La décision est tombée ce jeudi 1er octobre: Delphine Boël devient Delphine de Saxe-Cobourg-Gotha, et princesse de Belgique. Ses deux enfants, Joséphine et Oscar, reçoivent également les titres de princesse et prince de Belgique, et porteront donc le patronyme SAR, pour “Son Altesse Royale”. En septembre dernier, Me Uyttendaele s’était déjà exprimé sur le sujet: “Ce que je peux simplement dire, c’est que l’essentiel est une question de nom (…). Le titre de Princesse, oui, il fait également partie des débats, mais en soi, il n’est pas important. Le fait est qu’il ne serait pas admissible qu’un des enfants d’Albert II soit un enfant au rabais et ne soit pas traité de la même manière que les autres”.

Aura-t-elle droit à une dotation?

Interrogé sur l’antenne de Bel RTL, ce vendredi 2 octobre, au sujet de la dotation, Vincent Dujardin, professeur d’Histoire et spécialiste de la monarchie à l’UCLouvain, expliquait que Delphine n’en bénéficierait pas: “Il n’y a pas eu de mariage qui a été validé et contresigné par un gouvernement, qui permettrait d’avoir une activité publique et une dotation, et de compléter les devoirs de représentation du Roi en bénéficiant aussi d’une dotation à cette fin”. Et de préciser: “On peut comparer sa situation aux princesses Esmeralda ou Marie-Christine qui sont les enfants du second mariage du Roi Léopold III avec la princesse Liliane (…). Les conséquences sont d’abord des conséquences humaines: elle est reconnue officiellement comme la fille du roi Albert II”.

Concernant la question de l’héritage, il a répondu: “Comme pour toutes les familles, le droit s’applique. Elle peut prétendre à une part de succession du roi Albert II”.

7 ans de bataille pour connaître la vérité

C’est en 1999 que les premières rumeurs surviennent. Une publication dans la presse avait révélé au grand jour qu’une liaison avait existé entre Albert II et Sybille de Selys, la mère de Delphine Boël (alors âgée de 31 ans). La rumeur devint assez rapidement réalité, et le couple royal finit par reconnaître publiquement l’écart du Roi. Révélations faites, il y eut bon nombre de rumeurs concernant la fille illégitime du Roi, Delphine Boël. En parallèle et en toute discrétion, Delphine, elle, tente d’établir des liens avec Albert. Elle veut obtenir une reconnaissance par voie de conciliation, mais le Roi ne veut rien entendre et rompt tous contacts en 2001. Depuis ses 18 ans, pourtant, Delphine savait: sa mère lui avait révélé qu’elle était bien la fille du Roi.

En 2013, lors de l’abdication d’Albert II, Delphine Boël lance une procédure devant la justice. Au cours d’une audition, Jacques Boël est reconnu officiellement comme n’étant pas le père biologique de Delphine.

Plus d’articles sur la royauté

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)