L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty images

Top 5 des cadeaux indésirables les plus vendus 

Noël est à peine terminé que les cadeaux “non désirés” sont déjà en vente sur les réseaux de seconde main. Quels sont-ils? Et est-ce une bonne idée de les revendre?

Une enquête* réalisée pour le compte des sites 2ememain.be, Troc.com et Cash Converters détaille le top 5 des cadeaux les plus revendus l’année passée.

1 Belge sur 5 mécontent des cadeaux reçus à Noël

L’enquête en ligne réalisée auprès de 2000 Belges révèle que pas moins de 22% des gens qui ont reçu des cadeaux l’année dernière en étaient mécontents. Il semblerait que cette année la tendance se confirme: les cadeaux de Noël ont à peine été déballés, qu’ils sont déjà revendus en ligne. Sac de sport, enceinte intelligente Google Home Mini et matelas de massage: tels sont, cette année, les premiers “cadeaux non désirés” mis en vente sur les sites de seconde main.

Top 5 des cadeaux indésirables les plus vendus

“Dans la plupart des cas, il s’agit de produits que les gens possèdent déjà ou qui ne sont pas à leur goût”, explique Aleksandra Vidanovski, porte-parole de 2ememain. Parmi les cadeaux indésirables les plus vendus l’année passée, on retrouve:

  1. les vêtements (20,6%)
  2. les articles de décoration (18,1%)
  3. les livres et bandes dessinées (16,7%)
  4. les parfums et cosmétiques (14,7%)
  5. les bons d’achat (13,6%)

Que faire d’un cadeau indésirable ?

Si beaucoup de personnes ont encore du mal à se séparer d’un cadeau offert et si d’autres présentent des scrupules à en retirer de l’argent, 13% des personnes interrogées ont tout de même échangé le cadeau en magasin et 17,2% l’ont revendu. Une situation dont tirent profit les sites de revente en ligne et qui bénéficie aussi aux consommateurs. Les personnes qui fêtent Noël plus tard peuvent alors faire des affaires très intéressantes: ils trouveront des objets flambant neufs en moyenne 30% moins cher que leur prix d’origine.

Revendre et acheter d’occasion, une fausse bonne idée?

L’idée de se débarrasser d’un cadeau inutile, d’en tirer de l’argent et de permettre à d’autres de faire une bonne affaire est assez plaisante. Toutefois, on sous-estime souvent l’énergie, le temps et l’organisation qu’il faut mobiliser pour sortir un objet de chez soi! Tout ce marché de la seconde main permet aussi de déculpabiliser l’acte d’achat. Ceux qui flâneront sur les sites de revente en ligne au lendemain de Noël ne sont pas à l’abri d’une acquisition inutile! Attention: un cadeau non désiré ou un objet inutile, même acheté d’occasion, reste un objet qui encombre la maison et l’esprit. L’achat qui pollue le moins (la maison, l’esprit et l’environnement) reste encore celui qu’on ne fait pas!

5 bonnes résolutions à adopter pour les prochains cadeaux de Noël

  • Demandez clairement à vos proches ce dont ils ont besoin.
  • Instaurez la fameuse “lettre au Père Noël”, même pour les adultes!
  • Demandez à vos enfants de choisir un nombre limité de cadeaux (pourquoi pas l’équivalent de ce qu’ils auront réussi à trier juste avant les fêtes?).
  • Offrez du temps et des moments passés ensemble à vos proches.
  • Sinon, misez sur des objets d’utilité courante, des classiques, des indispensables: une bonne paire de chaussettes en laine, des produits du terroir à déguster, une bonne bouteille de vin, etc.

*L’enquête en ligne a été réalisée en octobre 2019 par l’agence iVOX pour le compte de Troc.com, 2ememain et Cash Converters. 2000 Belges ont été interrogés et l’enquête est représentative de la langue, du sexe, de l’âge et du diplôme. La marge d’erreur maximale est de 2,19%.

Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin,  maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires