Doit-on adopter la coiffeuse?

Doit-on adopter la coiffeuse?
Getty images

Meuble féminin par excellence, symbolisant la coquetterie et la femme fatale, la coiffeuse a longtemps occupé un coin de la chambre à coucher avant de disparaître. Depuis quelques années, elle refait son apparition. Mais est-ce vraiment pratique?

C’est là qu’on se coiffe, se maquille, se parfume et s’apprête avec des bijoux. La coiffeuse est à la fois un meuble pratique qui joue les extensions avec la salle de bains et un petit sanctuaire qui célèbre la féminité.

La coiffeuse, un meuble glamour

Si des fresques attestent de l’existence d’un meuble dévolu à la toilette féminine dès l’Antiquité, ce n’est qu’au 18e siècle qu’apparaît la coiffeuse telle qu’on la connaît aujourd’hui. Elle s’inscrit alors dans un mouvement de féminisation du mobilier: les femmes présentes à la cour veulent aussi avoir des meubles de luxe qui leur sont spécialement dédiés. Les hommes ont leurs tables à raser, les femmes, leurs poudreuses. Madame de Pompadour qui reçoit ses invités à sa coiffeuse pendant qu’elle se maquille et la très coquette reine Marie-Antoinette seront d’ailleurs les premières à en faire un meuble central de leurs boudoirs. La coiffeuse dans le style français devient alors synonyme de luxe et de glamour.

Sanctuaire de l’intimité féminine

La coiffeuse est aussi l’héritière du “bonheur-du-jour”, une sorte de secrétaire doté de nombreux petits tiroirs qui permettait aux femmes d’y cacher leur correspondance avec leurs amants. Lorsque la coiffeuse se démocratise au 19e siècle, elle finit par devenir une déclinaison de la table de la toilette où l’on se nettoyait, avant que l’eau courante n’apparaisse dans les habitations. Jusque dans les années 60, ce meuble trouvait encore sa place dans la chambre à coucher notamment en raison des salles de bains souvent exiguës et peu pratiques. Après être tombée en désuétude, la coiffeuse revient dans des formes plus épurées et trouve sa place aussi bien dans le couloir que dans le hall d’entrée, qu’elle habille tout en donnant un sentiment d’intimité.

La coiffeuse: pour ou contre?

  • Les pours: si vous partagez une salle de bains à plusieurs, la coiffeuse vous permet de prolonger les soins à votre aise sans priver les autres d’un espace. Ce meuble peut aussi simplement servir à ranger vos bijoux, puisque ces derniers ne devraient pas être stockés dans une pièce humide.
  • Les contres: Les amateurs de chambres zen éviteront la coiffeuse qui occupe de la place et peut potentiellement devenir une zone encombrée avec son lot de flacons et d’accessoires de beauté. D’autant qu’elle ne colle parfois plus à notre rythme de vie: qui a encore le temps de s’asseoir pour brosser ses cheveux ou pour élaborer une coiffure compliquée?

Notre sélection

Aujourd’hui, les coiffeuses adoptent des courbes légères et des lignes épurées. Mais vous pouvez aussi en constituer une vous-même à l’aide d’une console ou d’une commode avec des tiroirs et en posant simplement un miroir dessus ou en l’accrochant au-dessus.

1 Coiffeuse en bois blond

Coiffeuse deux tiroirs, 489€, La Redoute.be

2 Coiffeuse vintage

Coiffeuse vintage, 292,39€, Miliboo

3 Coiffeuse avec cannage

 

Coiffeuse avec tiroirs en cannage, 111€, Cdiscount

4 Coiffeuse compacte

Coiffeuse avec grand miroir et tiroir, 229€, La Redoute.be

5 Coiffeuse design

Coiffeuse en chêne avec miroir rond, 329€, Made

6 Coiffeuse en rotin

Coiffeuse avec tiroirs en rotin, 199€, Maisons du Monde

7 Coiffeuse à petit prix

Coiffeuse avec rangement et tiroir, 69,99€, IKEA

Plus de sélections déco

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)