Interview: Marie Gillain devient mannequin mais reste actrice

Interview: Marie Gillain devient mannequin mais reste actrice
Maison 123

Marie Gillain s’essaie au mannequinat! Elle ne délaisse pas pour autant son métier d’actrice mais elle s’est prêtée au jeu pour la marque Maison 123. On l’a rencontrée dans la boutique de l’avenue Louise où elle nous a parlé de cette nouvelle aventure.

La marque de prêt-à-porter 1.2.3 devient Maison 123. « Nous voulions vraiment que les gens se sentent comme à la maison quand ils rentrent dans nos boutiques », explique Jean-Claude Mathias, le directeur marketing. Maison 123 se veut plus jeune, avec une partie de collection plus « casual », tout en restant classe. Et qui de mieux que la Belge Marie Gillain pour représenter cette marque? La jolie brune a répondu à nos questions.

Interview de Marie Gillain

Si vous deviez donner une seule raison pour laquelle vous avez accepté de devenir l’égérie de Maison 123, ce serait laquelle?

Je me sens en phase avec les valeurs que véhicule Maison 123. Ils ont vraiment une dynamique éco-responsable, et ça, c’est vraiment important pour moi. Je ne suis pas une « fashionista », je n’ai jamais été égérie d’une marque de prêt-à-porter et ce qui m’a séduit, c’est qu’on est dans une époque où être égérie d’une marque de vêtements, ça n’a d’intérêt que si derrière il y a une démarche éco-responsable. J’ai vraiment pu m’identifier à ce qu’ils proposaient.

« Je suis ravie de faire mannequin deux fois par an, mais c’est un énorme travail »

Sur le site de Maison 123, il y a évidemment de nombreuses photos de vous. Comment s’est passé ce shooting?

Le premier shooting était assez épique, c’était au Maroc et il s’est fait très rapidement. On a énormément ri et beaucoup travaillé. Je suis ravie de faire mannequin deux fois par an, mais c’est un énorme travail. On a shooté au moins 15 looks dans la journée, de 10h du matin à 19h. On n’a pas arrêté une seconde, c’était très intense. J’ai vachement aimé cette collection, donc je me suis vraiment amusée et je m’y suis identifiée.

Vous qui aimez le côté « naturel » (cfr la couverture du Parisien Week-end en 2017 où elle pose sans maquillage, ni retouche), vous étiez contente du résultat final?
Oui! Dès le départ, ils m’ont montré le projet, je ne me suis pas engagée dans cette collaboration sans savoir vers quoi on se dirigeait. Il y avait un vrai projet avec des « moodboards » (feuille avec plusieurs photos). Je savais que j’allais vers quelque chose de très naturel, de très vivant et solaire. Même au niveau maquillage, il n’y avait presque rien du tout. Aujourd’hui, il y a cette nouvelle façon de maquiller qui est vraiment « l’anti-maquillage ». Pendant des années, en tant qu’actrice, je passais mon temps à dire « un peu moins, un peu moins », alors qu’aujourd’hui, ça pourrait être « vous voulez pas en mettre un peu plus? ». Mais ce côté naturel m’a vraiment plu. Et puis il y a eu une super alchimie avec l’équipe. On a fait de belles choses en un temps très court. C’est la preuve qu’on a fait ça dans une belle énergie.

Au-delà du prêt-à-porter et de l’éco-responsable, qu’est-ce qui vous a plu dans cette marque?

Le côté éco-responsable n’est pas l’unique raison. Maison 123 est une belle marque, qui m’intéresse et où il y a une certaine fidélisation. C’est une collaboration qui est assez ludique pour moi, parce que ce n’est pas mon vrai métier. J’ai aussi découvert que les gens essaient de se creuser le cerveau pour aller de l’avant pour le côté éco-responsable et toutes les actions qu’ils entreprennent comme celle pour la Fondation des Femmes. Une fondation qui se bat pour les droits des femmes. Ce que j’aime aussi, c’est qu’ils se tournent vers de jeunes créateurs, de jeunes artisans avec qui ils collaborent, à qui ils donnent un peu d’espace et une vraie opportunité.

 

View this post on Instagram

 

Maison 123 X La fondation des femmes • A l’occasion de la Journée des droits de la Femme, nous avons créé en collaboration avec l’illustratrice Marie Guillard une gamme de produits pensée pour accompagner toutes les femmes dans leur quotidien. Nous nous engageons à reverser 100% des bénéfices issus de la vente de ces produits à la Fondation des Femmes. L’illustration créée par l’artiste célèbre la féminité, la sororité, la liberté. Ce sont des valeurs que Maison 123 s’engage à défendre tout au long de l’année • On the occasion of Women’s Rights Day, we have created in collaboration with illustrator Marie Guillard a range of products designed to support all women in their daily lives. We are committed to returning 100% of the profits from the sale of these products to the La fondation des femmes. The illustration created by the artist celebrates femininity, sorority, freedom. These are values ​​that Maison 123 is committed to defending throughout the year • #Maison123 #123 #Maison_123 #fondationdesfemmes #droitsdesfemmes #fdf #womensright #MarieGuillard #sororité #liberté #womanartist #illustrator #equality #égalité #féminisme #feminist

A post shared by Maison 123 (@maison123_paris) on

Et ces marques d’engagement de la part de Maison 123, vous les connaissiez déjà avant d’être égérie?

Non, ça je l’ai complètement découvert. Je ne connaissais pas vraiment la marque Maison 123 donc je suis vraiment arrivée en découvrant le projet, sans jugement et sans a priori. C’est vraiment tout ce qui tourne autour de ce projet qui m’a plu!

« J’écris mon premier long métrage en tant que réalisatrice »

Et vous, quels sont vos projets futurs ?

Il y a un projet qui est très concret, c’est que j’écris mon premier long métrage en tant que réalisatrice. C’est vraiment LE projet qui me tient à cœur pour le moment. C’est beaucoup de travail, de réflexion et d’immersion. C’est un travail de l’ombre que j’adore. Et puis aussi, je tourne deux films cet été en tant que comédienne. J’ai fait un vrai « break » pour écrire mon film mais là, ça y est je suis repartie.

Vous aimez les interviews, ces trois articles vous plairont

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)