Le compost sans tralala

Le compostage permet de ne pas devoir conduire les déchets verts au parc à conteneur, et de disposer de terreau sans devoir courir en jardinerie. Certains disent que c’est tout un art, pourtant, on peut composter sans en faire tout un plat!

Le principe du compost

Le principe du compost est d’une simplicité enfantine: mélangez des déchets organiques secs (fleurs et feuilles mortes, paille, crottes de poule, cendres) avec des déchets organiques humides (restes de nourriture – sauf os et coquillages -, mottes d’herbe, fruits, etc.), et laissez la nature faire.

Comment faire?

Pour démarrer, entreposez ces déchets dans des proportions équilibrées sur un matelas de branchages placé sur le sol: celui-ci permettra au compost d’être bien aéré par la base et favorisera l’apparition des champignons et micro-organismes qui digéreront le mélange. Arrosez (ou laissez la pluie arroser) pour que le tout devienne juteux. Dès que le tas atteindra une cinquantaine de cm d’épaisseur, il se mettra à chauffer dans les 8-10 jours. Vous pouvez continuer à l’alimenter à votre guise: plus il sera épais et volumineux, plus il sera efficace. Au bout de 4 à 7 mois, vous obtiendrez du compost sans autre manipulation nécessaire.

Précisions

On dit parfois qu’il faut couvrir le compost, et ne pas y mettre les déchets de végétaux malades. En réalité, ce n’est pas indispensable.

Article précédent
Facebook se lance dans la réalité augmentée
Article suivant
7 promenades pour admirer les jacinthes sauvages

Profitez à 2 d’un weekend détente au centre de cure Yolande Buekers, hôtel 4* inclus

Détendez-vous le temps d’un weekend au centre de cure et de bien-être Yolande Buekers. Faites-vous chouchouter par les spécialistes du centre et profitez d’un verre d’accueil, du Palais Aquatique, d’une session Thermowell, d’une nuit dans un hôtel 4* et d’un déjeuner très généreux en forme de buffet. Et le tout, avec une réduction exclusive de 30%.

€138.00 €235.00