Laissez votre jardin en désordre!

Laissez votre jardin en désordre!
Benoît Huc

Si on se sent souvent mieux dans une maison bien rangée, le désordre au jardin est autorisé, voire même conseillé! Il offre des abris naturels et des réserves de nourriture bien utiles en hiver pour les oiseaux et autres espèces du jardin! 

Un peu de « désordre » participe au nourrissage naturel de la faune du jardin. Il permet aussi de loger certaines espèces qui ont bien besoin de s’abriter en hiver.

Abris naturels

  • Un tas de pierres peut servir de refuge hivernal aux crapauds.
  • Un tas de branches peut protéger un oiseau comme le troglodyte ou un mammifère comme le hérisson.
  • Les amas de feuilles abritent de nombreux insectes.
  • Des pommes non ramassées sous les arbres feront le bonheur des grives, merles et autres petites bêtes.
  • Les glands, faines, noix et noisettes, nourriront des petits mammifères comme l’écureuil et des oiseaux tels que les pinsons, sittelles, gros becs, geais, pics, etc.
  • Ne coupez pas les plantes des parterres et les plantes sauvages avant la fin de l’hiver! Elles n’auront d’intérêt hivernal pour les oiseaux que si elles montent en graines.
  • Du côté du potager, les légumes montés en graines peuvent aussi être avantageusement laissés à la disposition de l’avifaune.
  • Ne taillez pas les arbres et arbustes tant qu’ils portent des baies ou autres fruits qui servent à nourrir les oiseaux.
  • Évitez de couper des branches d’arbres à feuillage persistant susceptibles d’abriter une colonie de hiboux moyen-ducs actifs de nuit et se reposant le jour en toute discrétion.

Conclusion: attendez la fin du mois de février pour faire un éventuel grand nettoyage du jardin!

Source: Benoît Huc

Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)