3 questions sur les mangeoires pour oiseaux

3 questions sur les mangeoires pour oiseaux
Getty images

Il existe plusieurs façons de nourrir les oiseaux: le nourrissage naturel via les arbustes et baies, et le nourrissage artificiel avec les mangeoires. On vous explique comment vous y prendre. 

Le nourrissage artificiel dans des mangeoires est utile dans les endroits les moins sauvages où les oiseaux ont peu d’opportunités de se nourrir naturellement durant l’hiver.

1. Quelles mangeoires choisir?

  • La mangeoire « plateau » est la plus classique. La nourriture est étalée sur un simple plateau, de préférence abrité sous un toit.

Mangeoire

  • La mangeoire grillagée offre une réserve de nourriture retenue par un treillis. Elle est bien adaptée aux cacahuètes car ce système empêche les oiseaux d’emporter les arachides sans les avoir morcelées. Ceci évite tout risque d’étranglement lié à l’ingestion d’une cacahuète entière.

Mangeoire grillagée

  • La mangeoire « trémie » est constituée d’un réservoir hermétique et d’un distributeur dans lequel les graines s’écoulent en fonction des besoins. C’est un excellent système.

Mangeoire "trémie"

2. Où installer les mangeoires?

Afin de profiter au mieux du spectacle fabuleux offert par les oiseaux, vous pouvez installer les mangeoires à une petite dizaine de mètres de vos fenêtres. Il faut en effet garder une certaine distance pour limiter le risque que l’un d’eux ne percute un vitrage. Préparez sur l’appui de fenêtre une paire de jumelles et un petit livre sur les oiseaux du jardin afin de les identifier.

3. Quelle nourriture prévoir?

  • Graines de tournesol
  • Graines de niger
  • Arachides ou cacahuètes
  • Noisettes
  • Pommes et poires déposées sur le sol
  • Vers de farine
  • Boules pour oiseaux (retirez-les de leur filet et placez-les dans un distributeur grillagé pour éviter que les oiseaux ne s’y accrochent une patte)

N’oubliez pas de prévoir une soucoupe avec de l’eau (peu profonde pour éviter toute noyade) que vous remplacerez régulièrement.

Attention! Le pain n’est pas recommandé car il gonfle et remplit l’estomac des oiseaux en leur apportant beaucoup moins d’énergie que les aliments précités. En outre, il absorbe l’humidité et se dégrade très vite. Seul du pain émietté peut éventuellement être utilisé en petite quantité. Aussi, aucune nourriture salée ne doit être proposée!

2 règles d’or pour installer une mangeoire

  • Ce nourrissage ne doit jamais interrompu par grand froid car un oiseau peut dépenser beaucoup d’énergie pour voler jusqu’à un point de ravitaillement et, une fois sur place, il a un besoin vital de se nourrir.
  • Écartez les chats des mangeoires: vous pouvez équiper vos félins d’une petite clochette qui avertit les oiseaux de leur présence. Bon à rappeler: les chats ne grimpent pas sur le lierre, les plantes épineuses, le fil barbelé…

Pour en savoir plus: Accueillir les oiseaux au jardin, Benoît Huc, 14,95€, éditions Ulmer.

Texte: Benoît Huc.

Vous aimez les oiseaux? Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)