Comment nourrir les oiseaux en hiver?

Comment nourrir les oiseaux en hiver?

Faut-il ou non nourrir les oiseaux en hiver? Les avis sont partagés car le nourrissage provoque une certaine dépendance. On vous dit tout sur ce que vous pouvez leur donner et comment. Joli spectacle garanti de la fenêtre de votre cuisine.
 

Pour ou contre le nourrissage des oiseaux en hiver ?

Les avis sont partagés, il est clair que le nourrissage hivernal crée une forme de dépendance, mais il apporte un réel coup de pouce lors de périodes de grands froids ou de neige prolongées, lorsque toutes les ressources fournies par la nature sont épuisées ou inaccessibles. Mangeoires et boules de graisse garnies de graines sont alors les bienvenues pour fournir aux oiseaux suffisamment de calories pour résister au froid et à la neige. Sans cela, les plus faibles n’auraient aucune chance de survivre. Autre avantage: en nourrissant les oiseaux, vous avez plus de chance de voir les couples s’installer dans votre jardin.

Quel menu leur proposer ?

Bien que chaque espèce ait ses préférences, les oiseaux adaptent leur régime alimentaire selon les conditions climatiques et la nourriture disponible. Vous pouvez acheter des mélanges tout préparés ou fabriquer votre mélange maison en sachant que, plus la pitance sera variée, plus vous attirerez d’espèces différentes.

A la carte

  • Les graines: tournesol, potiron, avoine, millet, maïs, arachides entières ou broyées (non salées)… qui apportent graisses, lipides, glucides, vitamines et sels minéraux conviennent à un grand nombre d’oiseaux tels que les mésanges, accenteurs, rouges gorges, verdiers, pics.
  • Des blocs de saindoux et boules de graisses à suspendre, garnis ou non de graines, attirant entre autres mésanges, pics et sitelles torchepot.
  • Des fruits secs : noix, noisettes, glands…
  • Des fruits comme les pommes.

6 règles d’or pour le nourrissage

  1. Commencez à nourrir lors des premiers grands froids : neige, gel prolongé ou pluies continues et n’interrompez jamais le nourrissage tant que les intempéries persistent.
  2. Disposez la nourriture dans des endroits surs, bien à l’abri des matous et autres prédateurs et à des hauteurs différentes : mangeoires ou filets suspendus à une branche pour les mésanges qui aiment manger la tête en bas, mangeoires fixes sur pied pour le verdier ou le pinson des arbres et au sol pour les rouges gorges ou l’accenteur mouchet.
  3. Nourrissez le matin et avant la tombée de la nuit afin qu’ils puissent reconstituer leurs réserves pour tenir jusqu’au matin.
  4. Proscrivez les aliments salés (cacahuètes), le pain sec et le riz cru.
  5. Evitez de donner trop de nourriture en une fois: celle-ci s’altère vite et peut causer des désordres digestifs graves.
  6. Ne changez pas les mangeoires de place

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Le Top 5 des arbustes préférés des oiseaux

Quel est le jardin idéal pour séduire les oiseaux?

Bricolage: un buffet tendance pour les oiseaux

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)