Vacances: 4 arnaques fréquentes et nos conseils pour les éviter

Vacances: 4 arnaques fréquentes et nos conseils pour les éviter
© Shutterstock

Un hôtel bien différent de la brochure, une location qui n’existe pas, un vol annulé… Et les vacances virent au cauchemar! Quelles sont les arnaques les plus fréquentes et comment les éviter?

Arnaque n°1: la location fantôme

Vous réservez une magnifique maison de vacances sur le web, vous échangez plusieurs mails avec le propriétaire, vous payez, tout est en ordre… Sauf qu’une fois sur place, vous constatez que la maison n’existe pas. Ou que le propriétaire y vit et ne l’a jamais mise à louer. Ou qu’elle est déjà occupée par d’autres locataires! Vous êtes victime d’une arnaque à la fausse location.

La location fantôme est une escroquerie bien ficelée. Si vous êtes tombée dans le piège, il n’y a malheureusement plus grand-chose à faire. Sur place, deux choix s’offrent à vous: essayer de trouver une autre location à vos frais ou rentrer. Au retour, déposez plainte, même si l’escroc s’est volatilisé et que vous ne retrouverez probablement jamais votre argent.

Nos conseils pour éviter cette arnaque:

  • Demandez l’adresse exacte de la maison, encodez-la dans Streetview
    et vérifiez si cela correspond aux photos.
  • Mettez les photos dans Google Images pour voir sur quels sites on les retrouve. Le superbe cliché de votre location en France est peut-être la photo d’une villa grecque publiée par un magazine déco…
  • Ne vous fiez pas au propriétaire qui vous envoie copie de sa carte d’identité ou d’un document attestant que le bien lui appartient. Un escroc peut avoir demandé ces papiers au vrai propriétaire en se faisant passer pour un candidat locataire.
  • Ne versez jamais plus de 25 % d’acompte. Vous payerez le reste sur place, à la réception des clés.
  • Versez l’acompte sur un compte bancaire. Si vous payez via Western Union ou mandat postal, le destinataire risque d’être intraçable.
  • Evitez de louer via un site web dont le nom vous est totalement inconnu.
  • Certains faux sites disparaissent après avoir encaissé le paiement de quelques pigeons.
  • Pour un maximum de sécurité, faites appel à une agence de location dont c’est le métier.

Arnaque n°2: le voyage désorganisé

On vous a vendu un safari en 4×4 et vous voyagez à l’arrière d’une camionnette. Les visites prévues au programme ne sont pas toutes organisées. Vous pensiez loger en bungalow et vous voilà dans un building…

Nos conseils pour éviter cette arnaque:

  • Souvenez-vous: « on n’en a jamais que pour son argent ». Les offres trop attractives cachent parfois de mauvaises surprises. Réservez auprès d’un tour-opérateur belge.
  • Vérifiez qu’il adhère aux conditions générales de la Commission Litiges Voyages (CLV).

Arnaque n°3: la location mensongère

L’annonce avait tout pour plaire: « appartement deux chambres, vue sur mer, quartier calme ». Vous avez vite déchanté. La chambre des enfants n’est qu’un renfoncement dans l’entrée. Pour apercevoir la mer, il faudrait se mettre debout sur la lunette des toilettes. Quant au calme, vous y avez cru… jusqu’à ce que la boîte de nuit voisine ouvre ses portes!

Nos conseils pour éviter cette arnaque:

  • N’hésitez pas à poser un maximum de questions sur les points qui vous importent. Quelle est la superficie de chaque chambre? Est-il possible d’avoir un plan? Comment la cuisine est-elle équipée? Y a-t-il une cafetière? Un grille-pain? Quelles sont les dimensions de la piscine? Est-elle chauffée en permanence? Comment est orientée la terrasse? Y a-t-il un barbecue?
  • Demandez des photos complémentaires.
  • Mettez l’adresse dans Google Maps et vérifiez l’environnement.
  • Si vous souhaitez pouvoir vous tourner vers un professionnel en cas de souci, passez par une agence de location.
  • Le site Airbnb prévoit aussi un possible remboursement lorsque le logement ne correspond pas à la description.

Arnaque n°4: le surbooking

Vous avez réservé vos vacances depuis belle lurette… Mais en arrivant à l’aéroport, vous apprenez qu’il n’y aura pas de place pour vous dans l’avion! Idem à l’hôtel où toutes les chambres sont déjà occupées! « Sorry, il y a surbooking… Mais ce n’est pas grave: vous prendrez le prochain vol ou logerez dans l’hôtel d’à côté! »

Nos conseils pour éviter cette arnaque:

  • Le surbooking (surréservation) est une pratique courante dans l’aviation. Sachant qu’il y a toujours un petit nombre de passagers qui ne se présentent pas, les compagnies aériennes vendent plus de billets que de places disponibles. C’est légal, vous n’y pouvez rien. Cependant, certaines compagnies recourent plus que d’autres à ce procédé.
  • En réservant via un TO une formule incluant vol et logement, vos nuitées seront préservées ou dédommagées en cas de vol reporté. Si vous réservez séparément le vol et le logement, vous perdrez vos nuitées.

Texte: Christine Masuy

Vous organisez vos vacances? Ces articles peuvent également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)