Majorque: 8 villages authentiques à visiter

Majorque: 8 villages authentiques à visiter
© Getty Images

Loin de la côte bétonnée espagnole et des stations balnéaires envahies de vacanciers, la belle île de Majorque a plus à offrir qu’une volée de transats.

Si l’incontournable trio Sóller, Valldemossa, Deià vaut le détour, Majorque cache toutefois quelques autres pépites pittoresques. Entre villages de pêcheurs et maisons accrochées à la montagne, ne manquez pas les balades uniques dans les ruelles, les façades ocre et les volets verts typiques du paysage majorquin.

Les plus beaux villages de Majorque

Sóller: la vallée des oranges

Situé au nord-ouest de l’île, au milieu des montagnes de la Sierra de Tramuntana, se trouve le petit village de Sóller. Au XIXe siècle, la ville est dominée par le Puig Major, le plus haut sommet de Majorque, et devient prospère grâce aux cultures puis à l’exportation d’agrumes, notamment des oranges. C’est de là que vient son joli surnom “La vallée des orangers”. Avec son incontournable tramway en bois et son marché, Sóller a trouvé le juste milieu pour allier tourisme et authenticité. Ne manquez pas d’admirer la sublime église de Sant Bartomeu, dont la façade a été travaillée par Joan Rubió i Bellver, un disciple de Gaudi.

Notre tip: attablez-vous quelques minutes à une terrasse sur la Plaza de la Constitución pour boire un jus d’orange de Sóller.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Valldemossa: sur les pas des artistes

Entouré de faune et flore majorquine, Valldemossa est connue tant pour la beauté de son centre que pour les artistes connus qui y ont séjourné. Le compositeur Frédéric Chopin et l’écrivain George Sand se sont installés à la chartreuse Royale au cours de l’hiver 1838: le pianiste y composera plusieurs partitions et la romancière y écrira “Un hiver à Majorque”. La ville a aussi vu naître en 1531 Catalina Tomás: une sainte entrée au couvent l’année de ses 21 ans, sujette aux transes et possédant le don de prophétie. Les habitants lui ont rendu hommage en transformant sa maison en chapelle abritant ses reliques, ainsi qu’à travers des “azulejos” (des peintures sur de la céramique) sur les façades des maisons. Pour profiter de Valldemossa, rien de mieux que de s’y promener: passez par la Grand-Place, le vieux lavoir, la chapelle de Catalina Tomàs, la Chartreuse ou admirez la vue depuis le mirador Miranda des Lladoners.

Notre tip: goûtez à la spécialité locale, la coca de patata, une brioche moelleuse… à la pomme de terre!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by VISIT VALLDEMOSSA (@visitvalldemossa)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Deià: le village perché

C’est certainement l’un des plus beaux villages de Majorque. Entouré du parc naturel de la Tramuntana et déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO, Deià se situe entre terre et mer. Littéralement accroché à la montagne, il se découvre d’abord par la route. Avant d’en arpenter les ruelles pittoresques et fleuries, admirez-le donc de loin. Ensuite, pour prendre encore plus de hauteur et jouir d’un panorama magnifique, il faudra grimper jusqu’à son cimetière. L’architecture traditionnelle majorquine accompagne la balade avec une vue à 180°. Enfin, en contrebas se trouvent quelques-unes des plus belles criques (dont Cala Deià), parfaites pour un plongeon rafraîchissant dans la Méditerranée.

Notre tip: réservez à l’avance l’un des restaurants au bord de l’eau. Si on y vient plus pour le cadre que pour la gastronomie, il est quand même agréable d’y grignoter quelques tapas pour le lunch avec une vue unique.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Turisme Petit (@turismepetit)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Artà: la petite ville médiévale

Le centre historique de cette petite ville est plutôt épargné par le tourisme car il n’y a pas beaucoup à y voir. Baladez-vous simplement dans le dédale des rues étroites et armez-vous de courage pour monter la volée de marches (pas moins de 200!) jusqu’à l’église de la Transfiguration qui surplombe la ville. Encore plus haut se trouvent l’impressionnant sanctuaire Sant Salvador et son enceinte fortifiée, où vous pourrez admirer le village en contrebas.

Notre tip: entrez gratuitement dans le sanctuaire et ne manquez pas la petite exposition à l’intérieur. Certaines photos et pièces de collection ne vous laisseront pas de marbre…

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Banyalbufar: entre vignes, mer et montagne

Incontournable si vous passez par la côte nord-ouest de Majorque, Banyalbufar est une ville qui fut fondée par les Arabes autour de l’année 900 après J.-C. Si bien qu’on y trouve encore de nombreux vestiges de cette occupation de plus de 300 ans par les Maures, comme les cours intérieures et les terrasses en forme d’escaliers qui relient les maisons à la mer. C’est aussi l’endroit parfait pour les amateurs de bibine qui pourront goûter la “Malvasia”, un vin sucré typique.

Notre tip: poussez votre visite jusqu’à la Torre des Verger (aussi appelée Talaya de ses Ànimes), une tour de guet construite en 1579 pour surveiller les invasions pirates. La vue qu’elle offre sur la côte est superbe.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Alcúdia: la plus ancienne ville de l’île

Située au nord-ouest, Alcúdia est considérée comme la ville la plus ancienne de Majorque. Elle fut fondée en 123 avant J.-C., elle s’appelait “Pollentia” et était considérée comme l’ancienne capitale romaine des Baléares. Aujourd’hui, elle mélange des ruines archéologiques romaines, une enceinte médiévale fortifiée et des beach clubs. Rien de mieux que de se perdre dans les rues piétonnes de la vieille ville pour la découvrir sous son meilleur jour et s’imprégner de son histoire. Les Puerta de Mallorca et Porta del Moll sont deux entrées médiévales parfaitement conservées. Passez dessous avant de faire le tour des fortifications et de finir la visite par un beau panorama sur la campagne depuis les remparts.

Notre tip: si vous visez l’authenticité lors de votre voyage à Majorque, contentez-vous de visiter la vieille ville et évitez la station balnéaire du Port d’Alcúdia.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Portocolom: les maisons colorées au bord de l’eau

Au sud-ouest de l’île se trouve Portocolom ou Porto Colom. Il se raconte que c’est là que Christophe Colomb est né, Cristofos Colom en catalan, d’où le nom du village. Dans la vieille ville près de port, on trouve un ou deux petits restaurants/cafés, de belles maisons colorées et des bateaux. Sans oublier l’église Mare de Déu del Carme sur la paisible place du village. À partir du port, la balade se prolonge de quelques kilomètres jusqu’à la Punta de ses Cretes où siège l’un des plus beaux phare de l’île. Sur le chemin, si vous avez un peu chaud et que vous avez un maillot sous la main, faites trempette à la plage S’Arenal, connue et appréciée des locaux.

Notre tip: dans le port, cherchez les Llaüts, d’anciennes embarcations de pêche typiques des îles baléares. Elles mesurent quatre mètres de long et possèdent trois mats en bois.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Portocolom, Mallorca (@porto.colom)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Santanyí: la plus branchée du sud-ouest

Ce village fortifié du Moyen-âge conserve encore les vestiges de l’époque avec une porte médiévale (la Porta Murada) à une entrée de la ville et des remparts discrets intégrés à l’architecture à l’autre entrée. En son centre, l’église abrite un orgue baroque impressionnant. Santanyí est incontestablement la ville de l’art et de la gastronomie. Ses restaurants, cafés, boutiques et ateliers d’artistes mélangent tendances actuelles et style majorquin à la perfection.

Notre tip: si vous avez une belle occasion à fêter, réservez une table le soir à Santanyí. On y trouve quelques bonnes adresses, dont un restaurant une étoile au Michelin.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

CES ARTICLES POURRAIENT AUSSI VOUS INTÉRESSER:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)