J’ai testé (et validé): partir en week-end avec Drivy

J'ai testé (et validé): partir en week-end avec Drivy
© Shutterstock

Parfois vous prend l’envie de partir le temps d’un week-end… Ceux qui n’ont pas de véhicule peuvent toutefois rapidement déchanter quant aux possibilités des destinations. Une solution alors: louer une voiture. Mais est-ce avantageux et pratique? J’ai testé le service Drivy et je vous dis tout.

Visiter Amsterdam. Voilà une envie a priori pas très difficile à réaliser. Malheureusement, le prix du train se monte à (minimum) 160€ pour un aller-retour, avec des horaires contraignants, l’obligation de partir de Bruxelles… Bref, se rendre dans la capitale néerlandaise pour un week-end semble plus difficile que prévu. Ah si j’avais une voiture, évidemment, ce serait plus aisé… Et si j’en louais une?

Drivy, qu’est-ce que c’est?

Pour une location à petit prix, je me suis tournée vers Drivy, une plateforme d’autopartage de voitures. Partant du constat qu’il n’y a rien de plus absurde qu’une voiture en bon état qui ne roule pas, cette plateforme permet à quiconque possède un véhicule de s’inscrire et de proposer celui-ci en location le temps de quelques jours. Par exemple, lorsque vous partez en vacances en avion, pourquoi ne pas louer votre voiture durant cette période, plutôt que de la laisser inactive dans son garage? Cet autopartage des voitures permet dès lors de faire voyager des voitures qui ne seraient pas utilisées, ce qui limite le nombre de véhicules en circulation et a donc un impact positif sur notre planète. Ce système permet également d’avoir des locations à prix très abordables.

Le concept étant séduisant, je me lance. Sur le site, j’encode mon adresse afin de dénicher des véhicules situés près de chez moi. Il y a quelques offres disponibles et j’opte pour une Opel Zafira. La louer un week-end me revient à 68€. De plus, la taille de la voiture va me permettre en outre de faire du co-voiturage, histoire en plus de partager le coût déjà peu élevé (tout en réduisant mon impact écologique). Plutôt satisfaite de ma trouvaille!

Autre avantage: la voiture bénéficie de la technologie Drivy Open. Simple et efficace. Pour ouvrir le véhicule, pas besoin de rencontrer son propriétaire: mon smartphone suffit. Je télécharge l’application Drivy, j’encode mes remarques sur l’état général de la voiture (histoire de prévenir une éventuelle discussion sur une griffe ou une bosse existante), marque mon accord et, comme par magie, la voilà qui se déverrouille! Les clés de contact m’attendent gentiment à l’intérieur, je n’ai plus qu’à démarrer. Un système très pratique, qui me laisse bouche-bée.

Partir le temps d’un week-end

C’est donc parti: direction Amsterdam! Sur la route, pas de mauvaise surprise: la voiture est facile à conduire et ne présente aucun problème technique. En plus, elle est confortable et propre. Bref, que du positif! J’arrive à bonne destination dans les temps et sans difficulté. Sur place, j’ai opté pour un hôtel avec parking, afin de n’avoir aucun souci de stationnement (Amsterdam n’est pas une ville pour les voitures, sachez-le!). Si un couac était toutefois survenu lors de cette virée en voiture, pas d’inquiétude: Drivy a une assurance qui couvre toutes les locations, comprise dans le prix. Seul le niveau de la franchise peut varier (vous pouvez opter lors de la réservation pour une assurance intégrale, moyennant un petit surcoût).

Puisqu’Amsterdam se visite principalement à vélo ou en tram, la voiture restera sagement à l’abri pendant ma découverte de la ville. Saviez-vous d’ailleurs que la capitale néerlandaise est aussi connue pour ses nombreux concept stores? Le rêve pour les accros du shopping. A la fin du week-end, je suis bien contente d’avoir un grand coffre pour transporter tous mes achats.

Testé et approuvé!

Voyage-retour impeccable, me revoilà chez moi. Je me gare à proximité de l’endroit où, la veille, j’avais pris possession de la voiture. La clôture de la location se déroule à nouveau via l’application Drivy, sans la nécessité de rencontrer le propriétaire du véhicule. Je laisse les clés de contact à l’intérieur, photographie le véhicule sous différents angles pour témoigner qu’il n’y a aucun dégât et encode les clichés, je marque mon accord, et le tour est joué: clic clac, la voiture se verrouille toute seule! Une expérience positive, que je conseillerais sans hésiter si vous avez un jour besoin d’une voiture pour une durée limitée.

Envie de tenter l’expérience Drivy?

Drivy est le n°1 de location de voitures entre particuliers, avec 1,5 millions membres en Europe. Vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver votre bonheur près de chez vous! Plus d’informations sur le site de Drivy.

Ces articles peuvent également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)