En vacances, les hommes dépensent bien plus que les femmes

En vacances, les hommes dépensent bien plus que les femmes
Getty Images

Les vacances riment avec dépenses. Si pendant ces quelques jours de congé on se relâche loin de la pression du quotidien, on se laisse aussi aller côté achats. Selon une étude commandée par Mastercard, les jeunes hommes dépensent bien plus que les jeunes femmes. 

Quel est le comportement d’achat des jeunes belges lors de leurs congés? En cette période estivale, Mastercard dresse le portrait des habitudes de dépenses et de paiement des 18-30 ans lors de leurs vacances grâce à une étude menée par InSites Consulting.

Se faire plaisir = vacances réussies

Durant ces quelques jours de repos, le jeune Belge aime se faire plaisir. Les chiffres le confirment d’ailleurs, puisque les restaurants et le shopping figurent dans le top des dépenses effectuées sur place. « Cela ne veut pas dire qu’il y a un changement de comportement. Il est juste question d’habitudes, se faire plaisir signe le fait que ce sont des vacances. On sait que l’on dépensera un peu plus durant cette période », analyse Alexandra Balikdjian, psychologue de la consommation à l’ULB.

Toujours plus de shopping pour les femmes

Selon l’étude, les femmes sont celles qui craignent le plus de dépenser en vacances. Ce sont les hommes qui ne lésinent pas sur les dépenses: ils s’autorisent un budget de 600 euros de plus que la gente féminine.

Les clichés ont toutefois la vie dure puisque le shopping se glisse à la troisième place des dépenses des femmes, après le transport et le logement, qui y accordent 14% de leur budget total.

Des verres pour messieurs

Les hommes confirment par contre la réputation de bon vivant du Belge, puisque sur place c’est au restaurant qu’ils mettent le plus la main au portefeuille. Les dépenses des hommes en consommations dans les bars passent du simple au double par rapport aux femmes.

« C’est culturel, même si on arrive de plus en plus à une égalité des genres. Dans les rituels de séduction, l’homme offre des verres. Et puis, il faut aussi y ajouter la différence salariale qui est une réalité », nous explique Alexandra.

Plus d’articles conso? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)