L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Cette semaine, Isabelle

La candidate belge a quitté Le meilleur pâtissier jeudi après 3 semaines de compétition. Bilan…
La candidate belge a quitté Le meilleur pâtissier jeudi après 3 semaines de compétition. Bilan…

Comment s'est passée la sélection?

Je suis arrivée très tard – les autres (sélectionnés sur base d'un dossier, puis après une entrevue par skype) ont dû amener un gâteau à Paris. Les 40 derniers s'affrontent, en sessions de 20, autour d'un sujet imposé (cette année le Paris-Brest) dans les conditions de tournage. Moi je faisais partie d'une 3e session de 20 qu'il a fallu ajouter parce qu'il manquait des candidats. Après, il y a une dernière sélection pour avoir des régions, des âges différents. Je pensais d'ailleurs que ce serait un jeune Liégeois qui serait pris, mais il y avait peut-être trop de jeunes…

Quelle est votre spécialité?

Les cakes design – Mercotte n'aime pas parce que c'est trop sucré (sourires). J'ai commencé il y a 5 ans, pour l'anniversaire d'un de mes enfants. Ce sont des gâteaux de fête, destinés à être exposés, pour des mariages, des baptêmes… On ne peut pas les mettre au frigo. La difficulté est d'en faire quelque chose de beau mais aussi de bon, de léger, de goûteux, sans mettre dans le gâteau des produits qui doivent aller au frigo…

Vous voudriez vous lancer professionnellement?

Oui. Je voudrais passer un jury central, parce qu'il y a un marché pour le cake design, il suffit de voir les groupes Facebook. Un magasin s'est encore ouvert récemment à Namur. La société travaillait avec des professionnels et elle a ouvert une boutique parce que madame Toutlemonde a envie d'essayer. C'est assez cher: 5 à 12 €/personne, mais rien que pour faire un décor de fleurs il faut parfois trois jours!

Vous avez été éliminée au bout de trois semaines seulement…

Je me suis plantée. En commençant, je savais que j'allais me planter sur cette épreuve là (les gâteaux moelleux, ndlr), parce que je ne maîtrisais pas le sujet. Au moment même c'est difficile à accepter; je n'ai pas fait des étincelles mais d'autres ont fait plus d'erreurs sur l'ensemble de la compétition. Je regrette qu'il n'y ait plus de dernière chance parce que j'aurais peut-être sauvé mes fesses. Mais c'est le jeu…

Depuis la diffusion de l'émission, des choses ont changé?

Depuis, il y a les regards à l'école – c'est elle? c'est pas elle? Et hier, alors que j'essayais des vêtements on est venu m'embêter dans la cabine d'essayage! En dehors de ça, j'ai enfin réussi à trouver de la fève tonka en Belgique et je l'essaie dans beaucoup de choses, j'adore! J'ai cherché des produits que je ne connaissais pas, j'ai acheté des bouquins… Si j'ai participé c'est pour me mesurer à d'autres candidats amateurs comme moi. Ce qui était important c'était de les rencontrer de partager… Je ne m'attendais pas à ce que leur niveau soit si haut. Si j'avais su, j'aurais peut-être fait demi-tour! (Rires.) J'ai beaucoup appris d'eux et j'apprends encore.

A part les cakes design, qu'est-ce qu'on vous réclame le plus?

La tarte Vaution (prononcez Vautchon, ndlr), typique à Verviers. Ce sont mes origines, des souvenirs d'enfance. Jean-Philippe Darcis m'a appris à la faire, par vidéo interposée. Je travaille beaucoup avec les vidéos.

Que représente la pâtisserie pour vous?

La pâtisserie, c'est du temps passé avec les gens qu'on aime, pour faire plaisir aux gens qu'on aime, à mes 4 enfants, à mon mari. J'ai une énorme famille. Parfois on est à 20 dans le salon, on sort le gâteau et c'est le partage… Mon père et ma grand-mère paternelle étaient des cuisiniers hors pair, ma sœur fait des confitures formidables mais je suis la seule pâtissière…

[

Regardez la recette en vidéo

[DAILY_xmvxa4_recette-du-vaution_lifestyle]

Le meilleur pâtissier

DIM 2 – 17 h 25 – Plug RTL

LUN 3 – 20 h 20 – RTL-TVI

Contenu des partenaires