À voir absolument: l’exposition World Press Photo à la Cité Miroir (Liège)

À voir absolument: l'exposition World Press Photo à la Cité Miroir (Liège)
© Soline de Groeve

Du 10 novembre 2018 au 13 janvier 2019, les Territoires de la Mémoire de Liège accueille la 61e édition de l’exposition du prix World Press Photo à la Cité Miroir. Un rendez-vous photojournalistique qui offre une prise de conscience sur l’état actuel du monde. À ne pas manquer.

Le World Press Photo

Chaque année, le prestigieux concours World Press Photo récompense des photographes professionnels pour leurs meilleurs clichés et leur contribution au photojournalisme. Et ce, dans plusieurs catégories telles que « environnement », « sports », « actualités », « nature »… Une exposition avec les lauréats est ensuite réalisée: cette dernière est actuellement aux Territoires de la Mémoire de Liège, à la Cité Miroir.

On a vu l’exposition

L’exposition s’étend dans l’entièreté de la Cité Miroir. Elle débute avec les photos nominées dans la catégorie « Photo of the Year », dont vous avez probablement vu la photo gagnante: l’image d’un homme en train de brûler à cause de l’explosion du réservoir d’une moto, lors d’une manifestation contre le président Nicolas Maduro au Venezuela, en mai 2017. Un cliché du photographe Ronaldo Schemidt, dont on ne peut qu’apprécier l’esthétique.

Au-delà de cette pièce phare de l’exposition, nous retiendrons également le travail de Kevin Frayer sur l’exode des Rohingyas: impossible de sortir indemne face à ces images retraçant la souffrance et l’épuisement des Rohingyas se rendant au Bangladesh. Le travail « Latidoamerica » de Javier Arcenillas nous fait froid dans le dos tandis que les portraits de femmes kidnappées pour des missions d’attentat-suicide d’Adam Ferguson sont bouleversants.

Dans un autre registre, nous sommes touchées par la douceur du travail de Carla Kogelman sur Alena et Hannah, deux sœurs vivant dans le village bioénergétique Merkenbrechts. Sans oublier l’émouvant et poignant témoignage-vidéo réalisé par Matan Rochlitz… Après avoir été traversées par ces nombreuses émotions, nous continuons l’exposition avec les catégories « Environnement », « Nature » ainsi que « Sport », qui offrent des photos aussi glaçantes (nous pensons notamment à l’image du rhinocéros de Neil Aldridge) qu’impressionnantes (comme celle de Erik Sampers).

Ce qu’on en pense

Vous l’aurez compris: l’exposition World Press Photo est selon nous essentielle. Le seul petit bémol que l’on peut constater est l’éclairage dans la première partie, qui projette les ombres des passants sur les œuvres tandis que le papier photo souffre de reflets.

Mais au-delà de cet aspect technique, l’exposition permet de découvrir le photojournalisme sous son plus bel angle et d’avoir une réelle prise de conscience: difficile de ne pas sortir de là le cœur serré face à ce qu’il se passe dans le monde et avec les idées remises en place…

En pratique

Ouvert du lundi au vendredi 9h à 18h, le samedi et dimanche de 10h à 18h. Prix: 7€ en tarif plein. Plus d’informations sur l’exposition sur le site de la Cité Miroir.

Plus d’idées de sorties:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)