Serge Gainsbourg en 10 titres incontournables

Serge Gainsbourg en 10 titres incontournables
© Ulf Andersen/Getty Images

Il y a 30 ans déjà, le 2 mars 1991, s’éteignait Serge Gainsbourg, à l’âge de 62 ans. On a compilé ses dix titres les plus mémorables à nos yeux.

Chanteur, auteur, compositeur… Serge Gainsbourg, Lucien Ginsburg de son vrai nom, est incontestablement l’un des grands noms de la chanson française. Si la fin de sa carrière a été entachée par de nombreux scandales et débordements (le fameux Gainsbarre, souvent cynique et arrogant), trente ans après sa disparition, c’est bel et bien son talent que l’on honore.

10 chansons cultes de Gainsbourg

Gainsbourg, c’est 30 ans de carrière et près de 400 chansons, écrites pour lui-même ou pour d’autres artistes (Poupée de cire poupée de son de France Gall, Tandem de Vanessa Paradis, Pull Marine d’Isabelle Adjani…).

1. Le poinçonneur des Lilas

Des p’tits trous, des p’tits trous… En 1958, Gainsbourg, alors peintre et pianiste de cabaret, sort Le poinçonneur des Lilas. Racontant l’histoire d’un poinçonneur (un contrôleur de billets), la chanson rencontre un franc succès et lance sa carrière de chanteur.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

2. La Chanson de Prévert

La Chanson de Prévert (1961) est inspirée de la célèbre chanson Les Feuilles mortes d’Yves Montand, écrite par le poète français Jacques Prévert.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

3. La Javanaise

Une des plus belles chansons d’amour au monde! Serge Gainsbourg l’écrit en 1962 pour Juliette Gréco, après une nuit passée à boire du champagne en sa compagnie. “On était seuls tous les deux, on écoutait de la musique et puis je me suis mise à danser”, a confié la chanteuse dans l’émission La vie secrète des chansons (sur France 3). “Je voyais mon Serge avec des yeux qui s’agrandissaient, et moi, j’étais là comme un papillon de nuit”.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

4. Bonnie and Clyde

Cette chanson de Gainsbourg, qu’il a interprétée avec Brigitte Bardot, est la traduction d’un poème écrit par Bonnie Parker, et publié quelques mois avant sa mort et celle de Clyde Barrow.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

5. Harley Davidson

Serge Gainsbourg écrit et compose Harley Davidson en 1967 pour Brigitte Bardot. Le chanteur l’interprètera à plusieurs reprises sur scène.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

6. Initials B.B.

Après leur collaboration sur Harley Davidson, Serge Gainsbourg entretient une relation passionnée de trois mois avec Bardot, alors mariée à l’homme d’affaires allemand Gunther Sachs. Elle devient sa muse et, en 1968, Serge lui dédie la chanson Initials B.B. Les paroles évoquent le désir de Gainsbourg pour “B.B.” et les cuissardes que la comédienne portait déjà dans le clip de Harley Davidson: “Jusqu’en haut des cuisses, elle est bottée, et c’est comme un calice à sa beauté, elle ne porte rien, d’autre qu’un peu, d’essence de Guerlain, dans les cheveux”.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

7. Je t’aime… moi non plus

En 1967, Gainsbourg écrit Je t’aime… moi non plus pour Brigitte Bardot, toujours. Les deux artistes l’enregistrent, mais le titre ne sera pas dévoilé, le mari de la chanteuse s’opposant fermement à sa sortie. Ce n’est que deux ans plus tard que la chanson prendra vie dans un duo avec Jane Birkin. Elle rencontre un succès planétaire immédiat et occupe la première place des charts britanniques. La version de Bardot sort finalement en 1986.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

8. Ballade de Melody Nelson

Ce duo avec Jane Birkin figure sur l’album Histoire de Melody Nelson, un flop monumental à sa sortie, pourtant devenu culte au fil des années.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

9. Je suis venu te dire que je m’en vais

Je suis venu te dire que je m’en vais serait écrite suite au premier infarctus que le chanteur subit à 45 ans. Lors de l’enregistrement, il ajoute aux paroles des pleurs de Jane Birkin.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

10. Dieu est un fumeur de havanes

Ce duo de Catherine Deneuve et Serge Gainsbourg fait partie de la bande originale du film Je vous aime de Claude Berri, dans lequel les deux artistes se donnent la réplique. Le texte évoquerait l’attachement du chanteur aux cigarettes.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ces articles peuvent également vous intéresser:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)