Quelques jours avant sa mort, Netflix publiait un documentaire poignant sur Avicii

Quelques jours avant sa mort, Netflix publiait un documentaire poignant sur Avicii

Vendredi dernier, nous apprenions avec stupeur le décès de Tim Bergling alias Avicii. Alors qu’il n’avait que 28 ans, le corps du DJ suédois a été retrouvé sans vie à Mascate, la capitale du Sultanat d’Oman. Étrange coïncidence: la plateforme de streaming Netflix avait justement diffusé un film documentaire consacré au DJ quelques jours à peine avant son décès. 

Pendant 1h30, le film « Avicii : True Stories » raconte les débuts du DJ et son succès fulgurant qui a fini par éreinter l’artiste: alcool, dépression, fatigue extrême… Des excès qui lui auront valu une pancréa­tite aigüe suite à laquelle il avait décidé d’arrêter la scène en 2016.

Avicii: True Stories

Si les causes du décès du musicien sont gardées secrètes par les autorités, le film documentaire de la BBC dépeint bien les difficultés auxquelles Tim Bergling a dû faire face pendant sa carrière. Le film décrit l’histoire de ce jeune adolescent qui est passé de sa chambre aux scènes partagées avec de grandes stars comme Coldplay, David Guetta ou encore Madonna.

Une succession de concerts

Rapidement, les morceaux du DJ deviennent des tubes planétaires et se vendent à des millions d’exemplaires à travers le monde. Les concerts s’enchaînent et ressemblent à de grandes fêtes: « J’étais jeune, j’étais célibataire, je faisais la fête. Chaque concert était une grosse fête. C’était incroyable, j’aurais jamais imaginé pouvoir faire ça lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi, et dimanche. Mais en fait, une fois que c’est lancé, on peut tourner toute l’année. Et c’est ce qu’on a fait » décrit-il.

Pancréa­tite aigüe

Puis le jeune homme explique comment l’alcool lui est devenu indispensable pour assumer tous ces concerts et toute cette pression: « Au début j’avais trop peur de boire, je ne voulais pas merder. Mais je me suis rendu compte que j’étais vraiment coincé quand je ne buvais pas. Alors j’ai trouvé le remède miracle: boire un verre ou deux juste avant de commencer. » Un cercle vicieux qui lui aura causé de graves problèmes de santé, jusqu’à ce qu’il décide de mettre fin à sa carrière.

Qui était Tim Bergling?

Pour réaliser ce documentaire d’1h35, le réalisateur Levan Tsikurishvili a suivi le DJ pendant plus de quatre ans avec un objectif: montrer qui était cette personne qui se cachait derrière le pseudonyme Avicii. « Tout le monde connaît Avicii, mais très peu de gens connaissent Tim », avait-il confié au magazine Rolling Stone en 2017.

Envie de lire plus d’actualités musicales?

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)