12 concerts (pas encore complets) à ne pas rater durant Les Nuits du Botanique

12 concerts (pas encore complets) à ne pas rater durant Les Nuits du Botanique
© Shutterstock

Les Nuits du Botanique se tiendront du 25 avril au 6 mai. Plombée par la météo, vous avez peut-être oublié qu’il était temps de prendre vos tickets. Si certains concerts sont déjà complets, il reste (au moment où nous écrivons ces lignes) encore des places pour de belles soirées en perspective.

1. Jungle (GB)

Suave et foisonnante, la modern soul mêlée d’électro de Jungle promet de réchauffer le printemps. Le groupe britannique vient de sortir des studios et sera présent dans le Chapiteau des Nuits pour présenter son deuxième opus le 1er mai.

2. Ought (CA)

Héritier du post-punk, des Talking Heads et de New Order, Ought sera de retour sur la scène du Botanique le 2 mai, en compagnie de la talentueuse Lucy Dacus et des Suédois de Hater, qui joueront juste avant le quatuor canadien.

3. Témé Tan (BE)

Le 29 avril, Témé Tan fera danser l’Orangerie sur des mélodies électro-soul enjouées. Ayant grandi entre Kinshasa et Bruxelles, Tanguy a construit sa musique entre groove minimaliste, beats entêtants et harmonies luxuriantes.

4. BRNSRPPRS (BE-FR)

Prenez les petits génies de BRNS et leur rock escarpé, le duo familial Ropoporose et leur pop-rock incandescente, secouez (la tête, les bras) et vous obtiendrez BRNSRPPRS, une création exclusive pour les Nuits qui jouera le 28 avril au Grand Salon.

5. Mulatu Astatke (ET)

Mulatu Astatke compose des voyages sonores tissés d’éthio-jazz et de musiques de film. Lorsque l’on ferme les yeux, Yegelle Tezeta nous renvoie directement aux côtés de Bill Murray dans Broken Flowers de Jim Jarmush. À découvrir le 5 mai dans le Chapiteau.

6. Porches (US)

La synth-pop onirique de Porches embaumera la Rotonde le 29 avril. Aaron Maine nous revient avec un troisième album « The House », auquel ont collaboré Blood Orange, (Sandy) Alex G, Okay Kaya et Bea1991.

7. Electric Electric (FR)

Guitares entêtantes, batterie tonitruante, Electric Electric compte survolter la Rotonde avec son transe rock ébouriffant. En activité depuis 2005, le trio strasbourgeois est attendu le 5 mai avec son nouvel album « III ».

8. Juicy (BE)

Après avoir revisité les classiques du r’n’b des années 90 et 2000, le duo Juicy composé de Julie Rens et de Sacha Vok a sorti un premier EP dans le courant de ce mois de mars. Leurs concerts à l’AB et au Beurschouwburg étaient complets. Nouvelle chance de découvrir le phénomène: le 6 mai, dans le Chapiteau du Botanique.

9. Iceage (DK)

Les Danois d’Iceage viendront secouer l’Orangerie avec leur rock mâtiné de punk le 6 mai. Signé sur le label Matador (Kurt Vile, Interpol, QOTSA), le quatuor possède trois albums à son actif.

10. Insecure Men (BG)

Derrière Insecure Men se cachent Saul Adamczewski (le guitariste de Fat White Family) et Ben Romans-Hopcraft (le chanteur de Childhood). Le 27 avril, ils proposeront un rock aux sonorités pop psyché, proche d’Ariel Pink ou de Soft Hair, au public de l’Orangerie.

11. Wye Oak (US)

Originaire de Baltimore, le duo Wye Oak formé par Jenn Wasner et Andy Stack se produira à la Rotonde le 1er mai. Pour les amoureux de folk rock psychédélique, aux accents dream pop et noise.

12. Eddy de Pretto (FR)

Chouchou des médias, Eddy de Pretto cite aussi bien Frank Ocean, Kanye West que Claude Nougaro parmi ses références. Avec lui, c’est un vent nouveau qui souffle sur la chanson française et sur le rap. À découvrir sous le Chapiteau le 5 mai.

Retrouvez la programmation complète sur le site Internet du Botanique.

Vous aimez la musique? Ces articles pourraient vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)