En attendant Bojangles: 3 raisons de voir l’adaptation du roman d’Olivier Bourdeaut

En attendant Bojangles: 3 raisons de voir l'adaptation du roman d'Olivier Bourdeaut
© Roger Arpajou/Curiosa Films

Adapté du roman éponyme d’Olivier Bourdeaut, le film En attendant Bojangles est enfin dans les salles obscures. Une histoire follement poétique avec Virginie Efira et Romain Duris dans les rôles principaux. À voir!

Publié en 2016 aux Éditions Finitude, En attendant Bojangles rencontre un succès immédiat: Olivier Bourdeaut reçoit pas moins de sept prix, tandis que le roman est vendu à plus de 500.000 exemplaires, traduit dans 30 langues, et adapté en bande dessinée et en pièce de théâtre. Il faudra cependant attendre 2022 pour découvrir cette histoire sur écran géant: le film, signé Régis Roinsard (Populaire), vient de sortir au cinéma et plaira autant aux fans du livre qu’aux non-initiés.

1. Une folle histoire d’amour

En attendant Bojangles suit Georges et Camille (Romain Duris et Virginie Efira). Lui est insouciant et a une imagination débordante pour inventer de gentils mensonges. Elle vit au gré de ses émotions qui tourbillonnent sans qu’elle les contrôle. Ils se rencontrent lors d’un cocktail mondain et se marient le soir même dans une église déserte. Neuf mois plus tard, ils deviennent les heureux parents de Gary (Solan Machado-Graner). La petite famille mène alors une vie fantastique, composée de soirées délirantes auxquelles est notamment convié leur plus cher ami L’Ordure (Grégory Gadebois), de grasses matinées qui font manquer l’école au jeune garçon et de journées dans leur grand appartement avec Mademoiselle Superfétatoire, leur oiseau de compagnie. Le quotidien est une fête, orchestrée par Camille, mais lorsque cette dernière tombe du côté sombre de la folie, George se doit de la protéger et de protéger leur fils. Une histoire bouleversante qui aborde la santé mentale et qui questionne les limites de l’amour.

2. Un quatuor stupéfiant

Virgine Efira irradie une fois encore l’écran et excelle dans le rôle de Camille, passant des rires aux larmes avec une facilité déconcertante. Une prestation qui confirme que son talent ne se limite pas à un seul registre. Romain Duris est quant à lui terriblement séduisant dans le rôle du père qui glisse avec plaisir dans la folie de sa femme, et très touchant lorsqu’il se retrouve terrifié quand cette dernière prend trop d’ampleur. Solan Machado-Graner, qui tient ici son premier rôle, est impressionnant. Grégory Gadebois humanise le personnage de L’Ordure et le rend bien plus attachant que dans le roman.

3. Une jolie adaptation

Régis Roinsard livre une adaptation réussie d’En attendant Bojangles, et fidèle à l’œuvre originale, si ce n’est qu’il change le narrateur: alors que le roman est écrit du point de vue de Gary, le réalisateur choisit le personnage de Georges pour la voix off. Une différence qui n’impacte pas la dimension poétique de l’histoire. Notons que l’une des forces de l’œuvre d’Olivier Bourdeaut est son style littéraire affirmé, qui traduit le quotidien décalé de la petite famille. À l’écran, cet aspect rend malheureusement certains dialogues peu naturels, surtout ceux de Gary. Mais cette légère faille ne nous empêche pas d’apprécier le long-métrage, qui nous emporte grâce aux incroyables interprétations des acteurs, aux chorégraphies mouvementées, aux décors colorés et à sa mise en scène rythmée.

En attendant Bojangles, actuellement au cinéma. 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le cinéma vous intéresse? Suivez notre programme!

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)