L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty images

Quand faut-il laver son oreiller?

On pose sa tête en moyenne 8 heures par jour sur son oreiller, alors il mérite bien un peu d’attention. Vous changez régulièrement les draps, mais lui, l’entretenez-vous correctement?

Transpiration, bave, peaux mortes, larmes, projections de toux et d’éternuement… Notre oreiller en voit de toutes les couleurs. Il paraît qu’après deux ans, jusqu’à un tiers de son volume peut être composé de peaux mortes, d’acariens, de leurs déjections et de leurs cadavres! Entre la chaleur produite par le corps, l’humidité dégagée par la transpiration (nous éliminons entre 0,5 et 1,5 litres d’eau par nuit!), les conditions sont en effet réunis pour leur prolifération.

À quelle fréquence laver un oreiller?

L’entretien des oreillers dépend de plusieurs critères: si vous prenez votre douche le soir, si vous transpirez beaucoup, si vous êtes allergique, si les oreillers sont en matière synthétiques ou en duvet, s’ils sont protégés par une alèse, etc. Idéalement, il faudrait les laver tous les deux à trois mois, notamment lorsqu’on transpire beaucoup ou qu’on est allergique. Autrement, on peut assurer un minimum de deux lavages par an, surtout si on dispose de protège-oreillers qu’on lave, eux, beaucoup plus régulièrement (tous les mois par exemple).

Comment entretenir un oreiller?

  • Les oreillers en duvet doivent se laver à la main ou au pressing, tandis que ceux en synthétique peuvent se laver entre 40° et 60° en machine, selon les indications sur les étiquettes.
  • Veillez à bien les faire sécher, soit en machine pour ceux qui sont en synthétique, soit à l’air libre en les plaçant à la verticale et en les retournant régulièrement.
  • Si un lavage à haute température (à partir de 60°) permet d’éliminer acariens et bactéries, le froid extrême aussi. Lorsque votre oreiller ne rentre pas dans la machine, vous pouvez le mettre 24 heures au congélateur.

 Quelques astuces

  • Pour faciliter l’entretien et prolonger la vie de votre oreiller, une taie d’oreiller ne suffit pas! Rajoutez un protège-oreiller qui absorbera toutes les salissures et que vous pourrez régulièrement laver en machine à 60° avec les autres draps.
  • Rajoutez des balles de tennis dans la machine pour préserver le gonflant des oreillers.
  • Pour les garnissages plus fragiles, superposez deux oreillers à plat dans une machine bien remplie pour éviter qu’ils ne se déforment.
  • Si vous avez des tendances allergiques, évitez les oreillers en duvet. Non seulement les fibres naturelles sont plus propices au développement des acariens, mais leur entretien au pressing ne permet pas de les éliminer efficacement.
  • Même avec un entretien régulier, il est conseillé de changer d’oreiller tous les 2 ou 3 ans. Un bon indice: s’ils sont jaunis, raplapla et un peu lourd, c’est qu’il est temps de les remplacer!

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires