Peut-on avoir plus de cheveux?

Peut-on avoir plus de cheveux?
Getty Images

Le saviez-vous? La greffe de cheveux est loin d’être réservée aux hommes. “De plus en plus de femmes la pratiquent”, constate le Dr Frédéric Menu, chirurgien en DermoMédicalcenter* à Bruxelles. Hélas, on ne peut jamais se faire implanter la crinière de quelqu’un d’autre, car le cheveu est un organe à part entière.

Du coup, il faut donc savoir que si l’on « regarnit » une zone du crâne, les cheveux seront prélevés ailleurs (souvent dans la nuque). Parfait si on a une belle chevelure et juste une zone moins fournie à “repeupler’ mais moins bien si on a les cheveux clairsemés un peu partout.

Injections pour cheveux

Dans ces cas-là, une autre technique peut être utile: les injections de PRP. Il ne s’agit pas là d’un obscur produit chimique mais de plasma enrichi en plaquettes. Ces injections visent à entraîner une régénération cellulaire. “Elles ne présentent pas de danger, explique-t-on au DermoMédicalCenter, puisqu’il s’agit de son propre plasma qui est prélevé par une prise de sang, centrifugé, enrichi en plaquettes, puis réinjecté directement dans le crâne par de multiples injections (un peu comme en mésothérapie)”. Pour atténuer l’effet un peu désagréable des piqûres, un pack de glace est placé sur le cuir chevelu préalablement à la séance.

En plus de la greffe

Cette technique s’adresse à celles et ceux qui présentent une chute chronique de cheveux, à ceux qui ne veulent (ou ne peuvent) pas subir de greffes. Elle peut aussi s’effectuer en complément d’une greffe pour optimiser le résultat.

Quid du résultat?

  • Différentes études attestent, souligne le Centre, d’une chevelure plus dense, de cheveux plus épais et plus résistants.
  • Il faut compter 3 à 5 séance espacées de 3 à 6 semaines, puis une séance d’entretien tous les six mois.
  • Selon la surface concernée, comptez environ 500 euros pour une séance de PRP et à partir de 800 euros (et jusqu’à 6000 euros) pour une greffe de cheveux.

*Dermomedicalcenter, avenue Louise 401, 1050 Bruxelles.

Envie de tout savoir sur les causes de la perte de cheveux et les différents moyens d’y remédier? Rendez-vous dans notre article paraissant ce 12 octobre dans le Femmes d’Aujourd’hui.

Texte: Anne Deflandre.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)