Les symptômes de l’infarctus féminin ne sont pas les mêmes que ceux des hommes

Les symptômes de l'infarctus féminin ne sont pas les mêmes que ceux des hommes

Les femmes sont moins sujettes à l’infarctus que les hommes mais l’issue est plus souvent fatale. Explication: les symptômes sont assez différents de ceux des hommes, moins violents et moins douloureux, ce qui fait qu’elles s’alertent souvent tardivement.

Les symptômes classiques d’un infarctus

Une forte douleur, violente, qui irradie souvent du bras gauche vers la machoire, sensation d’étau, nausées… sont les symptômes classiques et connus d’un infarctus du myocarde.

Essouflement soudain chez les femmes

Les médecins attirent toutefois l’attention sur le fait que, chez les femmes, les symptômes sont généralement autres, moins douloureux (voire pas douloureux du tout…) et moins ciblés dans la zone du coeur.

Chez les femmes, ce sera plutôt une sensation d’essouflement, de forte gène respiratoire assez soudaine, de fatigue, de mal d’estomac qui, souvent, ne les alertent pas assez vite car elles y verront d’abord une crise d’angoisse, une mauvaise digestion, un moment d’épuisement passager.

Appeler le 112

En cas de fatigue persistante, il est conseillé  de consulter sans tarder. En cas de forte gène respiratoire soudaine et malaise digestif comme une grosse boule envahissante, téléphonez à votre médecin ou, s’il n’est pas joignable, appelez le 112 et attendez l’ambulance pour être prise en charge rapidement.

La santé, c’est important… Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)