Le coton-tige en plastique va disparaître: quelles alternatives pour se nettoyer les oreilles?

Le coton-tige en plastique va disparaître: quelles alternatives pour se nettoyer les oreilles?
Getty Images

En Belgique comme en Europe, les cotons-tiges en plastique disparaîtront progressivement. C’est déjà dans certaines grandes surfaces, qui les ont supprimés de leurs rayons. Il va donc falloir apprendre à se laver les oreilles autrement.

Le coton-tige est particulièrement dangereux pour la faune et la flore maritime: sa forme peut provoquer des occlusions intestinales, voire perforer les organes des animaux qui les avalent, et leur décomposition entraîne la libération de substances chimiques extrêmement polluantes.

Carrefour bannit les cotons-tiges en plastique

Ce petit bâtonnet figure dans le top dix des déchets les plus fréquents sur les plages, à côté des mégots de cigarettes, des sacs, des canettes et bouteilles, des pailles, des gobelets ou encore des couches culottes. Chaque année, on en retrouve plus d’un million de tonnes sur les plages ou dans les égouts! Face à ce constat écologique alarmant, certaines grandes enseignes, comme Carrefour, se sont engagées à bannir les cotons-tiges en plastique.

Les cotons-tiges, indispensables?

Vous tremblez déjà à l’idée d’envisager votre toilette quotidienne sans coton-tige? Pas de panique, l’oreille est normalement capable de se nettoyer toute seule. L’utilisation de ce petit bâtonnet n’est donc absolument pas indispensable pour une personne ayant une production de cérumen « classique ». En outre, cette sécrétion naturelle a une grande utilité: son rôle est de protéger le tympan des impuretés. Par ailleurs, les cotons-tiges ont tendance à pousser le cérumen vers le tympan, et peuvent ainsi provoquer la formation de bouchons.

Quelles alternatives pour remplacer les cotons-tiges?

Vous l’aurez compris, en plus d’être nocifs pour notre environnement, les cotons-tiges ne sont pas non plus vraiment bons pour nos oreilles. Cela dit, une bonne hygiène de l’oreille reste essentielle pour retirer l’excès de cérumen. Voici 5 alternatives pour garder des oreilles bien propres.

1. L’eau

Un jet d’eau est généralement suffisant pour nettoyer l’oreille. Orientez bien le jet d’eau vers le conduit auditif pendant votre douche quotidienne. Passez ensuite votre essuie dans le contour de l’oreille pour éliminer le cérumen qui pourrait s’y être déposé.

2. Les sprays auditifs

Plutôt destinés aux personnes ayant des bouchons à répétition, les sprays auditifs permettent de nettoyer efficacement l’intérieur de l’oreille sans pour autant repousser le cérumen vers le tympan. Attention toutefois à ne pas en abuser, le spray auditif n’est pas prévu pour un usage fréquent.

3. Les cotons-tiges bio-dégradables

Il existe des alternatives bio-dégradables aux cotons-tiges en plastique. Ceux-ci sont généralement composés de papier, de fibres biologiques ou de bambou.

4. Les chandelles auriculaires

Généralement composées d’une mèche en coton et de cire d’abeille naturelle, les chandelles auriculaires permettent nettoyer le canal de l’oreille en plaçant l’une des extrémités à l’intérieur du canal auditif tandis que l’autre est mise en combustion. La chaleur pénètre alors dans l’oreille, favorisant le ramollissement du cérumen. La remontée d’air chaud provoquée par la bougie crée ensuite un « effet cheminée » permettant d’éliminer les impuretés présentes dans le conduit auditif.

5. L’oriculi

Tout droit venu du Japon, ce petit bâtonnet recourbé est fabriqué en bambou, matière réputée pour ses propriétés anti-bactériennes. En plus d’être entièrement naturel (et donc compostable), il est réutilisable (et donc économique). Disponible en ligne sur sebio.be ou directement sur le site de Lamazuna.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lamazuna Deutschland (@lamazuna_deutschland) on

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)