Saignements pendant la grossesse: quand s’inquiéter?

Saignements pendant la grossesse: quand s'inquiéter?
© Getty Images

Il n’y a rien de pire pour une femme enceinte que de découvrir des saignements sur ses sous-vêtements. Mais pas de panique: ces derniers peuvent tout à fait être anodins.

Pendant une grossesse, de nombreuses choses peuvent inquiéter les futures mamans. Parmi elles: les saignements. Souvent associés à une fausse couche, ils sont d’ordinaire anodins et ne remettent pas en question la santé du futur bébé.

Quel type de saignements?

Le “spotting” est un saignement léger, qui peut être causé par les rapports sexuels. Un tiers des futures mamans y sont confrontées: il ne menace ni la suite de la grossesse ni l’état de santé du bébé. Il n’y a donc aucune raison de paniquer si vous découvrez de légères traces de sang sur vos sous-vêtements après un câlin avec votre homme.

D’autres types de saignements sont beaucoup plus inquiétants. Si vous perdez une quantité plus importante de sang, cela peut indiquer des complications comme une grossesse extra-utérine ou une fausse couche. Ce genre de difficulté pendant la grossesse s’accompagne généralement de douleurs abdominales. Il est alors nécessaire de prendre directement rendez-vous chez le gynécologue.

La perte de sang au premier trimestre

Selon les médecins, environ 25 à 40% des femmes enceintes souffrent de légers saignements au début de leur grossesse. Les causes les plus fréquentes de perte de sang au cours des premières semaines sont:

  • Les changements hormonaux.
  • Le sexe pendant la grossesse.
  • Les infections vaginales.
  • Les suites d’examen gynécologique.
  • Un saignement d’implantation.

Certains saignements peuvent être le signe d’une pathologie plus importante:

  • Un hématome sous-chorionique: il s’agit d’une hémorragie autour du placenta – un hématome – aussi appelé une ecchymose. Si le médecin le détecte à temps, c’est généralement inoffensif. Avec beaucoup de repos, le placenta se régénère de lui-même. Attention car s’il n’est pas correctement traité, il peut causer une naissance prématurée.
  • Un déni de grossesse.
  • Une grossesse extra-utérine: on vous en dit plus sur le sujet ici.
  • Une grossesse chimique: l’ovule est fécondé mais il ne s’implante pas complètement dans l’utérus. Une grossesse chimique est considérée comme une fausse couche très précoce.
  • Une grossesse môlaire: cette pathologie rare provoque le développement anormal du placenta, qui empêche le développement d’un embryon.

Au deuxième et troisième trimestre

Après le premier trimestre, le risque de fausse couche est significativement réduit, ainsi que les risques mentionnés ci-dessus. Un saignement pendant la grossesse doit être surveillé très attentivement au cours des 20 dernières semaines, surtout s’il est continu. Voici certaines causes possibles:

  • Un toucher vaginal: des saignements peuvent survenir après un rendez-vous gynécologique pendant lequel le médecin contrôle les signes de maturation du col de l’utérus.
  • Le placenta praevia: on vous en dit plus sur le sujet ici.
  • Un accouchement prématuré: des saignements peuvent indiquer la naissance prématurée du bébé.
  • Un décollement du placenta: il y a généralement une perte de sang importante accompagnée de contractions.

Si vous souffrez de saignements à n’importe quel moment de votre grossesse, il est conseillé d’appeler immédiatement votre médecin, gynécologue ou sage-femme. Même si c’est pour vous entendre dire que tout va bien.

Rendez-vous directement aux urgences si les saignements sont accompagnés d’étourdissements, de douleurs abdominales ou de douleurs aux épaules.

Plus d’infos sur la grossesse:

Pour ne rien manquer de nos conseils et actualités, suivez Mamans & Femmes d’Aujourd’hui sur FacebookInstagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter. Sans oublier nos pages Femmes d’Aujourd’hui et Délices!

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)