L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vous envisagez de changer de boulot? 5 bonnes questions à vous poser

Serait-ce pour vous une bonne idée de changer de boulot? Vous vous posez la question mais n'arrivez pas …
Serait-ce pour vous une bonne idée de changer de boulot? Vous vous posez la question mais n’arrivez pas à vous décider. Parfois se poser les bonnes questions aident à y voir clair. Voici les 5 questions à se poser

1. Suis-je actuellement au top de mon énergie?

“Votre ras-le-bol ne vient-il pas d’une fatigue extérieure au boulot? interroge Alia Cardyn, coach et auteur. Quand on est fatigué, on a tendance à voir tout en noir, à se dévaloriser. De plus, pour changer de job, il faut choisir une phase de sa vie où on a suffisamment d’énergie pour se vendre et affronter les changements.”

2. Quand je me lève le matin, qu’est-ce qui me motive à aller travailler?

“Si on a du mal à répondre à la question plusieurs semaines d’affilée, met en garde Alia Cardyn, il y a clairement un problème.”

3. Mon travail fait-il appel à mes talents et à mes plus grandes forces?

Votre capacité d’analyse, votre sociabilité, votre sens du résumé, votre bonne gestion du stress… “Utiliser ses talents et ses forces au quotidien apporte une efficacité et un épanouissement sans commune mesure, estime Alia Cardyn. C’est l’équivalent du Prozac!”

4. Quel pourcentage de mon temps de travail se passe mal?

“Si c’est 80 %, estime Brigitte Durruty, coach, c’est clair qu’il faut changer de job au risque de complètement s’épuiser. C’est 20 %? Arrêtez de vous prendre la tête! Il est impossible que tout roule tout le temps parfaitement. D’ailleurs, les gens qui vont bien, ce ne sont pas les gens à qui tout réussit, mais ceux qui affrontent et dépassent les obstacles.”

5. Quels sont les avantages/inconvénients…

…à court terme (dans le mois), à moyen terme (moins de six mois) et à long terme (plus d’un an) terme de changer ou pas de job? “Souvent, explique Brigitte Durruty, les gens sont dans la confusion, leurs idées tournent en rond. Répondre à cette question par écrit permet de mettre les choses à plat et d’avoir une vision plus claire.”

Contenu des partenaires