8 pistes pour retrouver un emploi

8 pistes pour retrouver un emploi
Reporters

Vous venez de perdre votre emploi. Quelles sont les étapes pour en retrouver un autre au plus vite?

1. Inscrivez-vous comme demandeuse d’emploi

C’est la toute première étape. Inscrivez-vous comme demandeuse d’emploi dans un bureau du Forem (Wallonie) ou d’Actiris (Bruxelles), ou même directement en ligne dans les 8 jours suivant la fin de votre contrat. Cette inscription vous permettra d’être accompagné dans votre recherche d’emploi  et d’ouvrir vos droits sociaux (allocations familiales, allocations de chômage…). A la fin de votre préavis, rendez-vous à la CAPAC ou dans votre syndicat pour introduire une demande d’indemnités.

2. Octroyez-vous une pause

Vous en avez le droit: vous venez de vivre un véritable drame! « Il faut prendre le temps d’accepter la situation, explique Fabien Braeckevelt, chef de projet au Forem. Pas question de déverser toute votre rancœur devant un potentiel nouvel employeur! » « Vous aurez besoin de vous vendre pour décrocher un nouvel emploi, ajoute Audrey Mouffe, team leader de l’équipe de jobcoaching chez Daoust-Bruxelles, ce qui est difficile quand on n’est pas en forme. »

Ne faites cependant pas durer cette pause trop longtemps (quelques mois maximum): vous perdriez l’habitude de travailler et vous auriez un trou dans votre CV difficile à expliquer.

3. Faites-vous accompagner

Si vous avez un préavis (presté ou non) de plus de 30 semaines, si vous avez plus de 45 ans ou si votre employeur est sympa, vous avez droit à un outplacement, un accompagnement psychologique et pratique à la recherche d’un autre emploi, bien utile puisqu’il afficherait un taux de réussite de 61 % (tout dépend bien entendu de l’âge).* Pas d’outplacement pour vous? Vous pouvez toujours recourir à un jobcoach à vos frais. Sinon, vous bénéficierez dans tous les cas de l’accompagnement du Forem. « Outre l’aide psychologique, explique Anne-Françoise Martens, psychologue et présidente d’OrientaEuro Belgium (coaching de carrière), le coaching vous permettra de faire le point sur vos compétences, vos valeurs, vos passions et de reconstruire un nouveau projet professionnel. Il est important de déterminer un projet concret avant d’entamer les recherches, elles en seront d’autant plus facilitées. »

* Chiffres Federgon 1er trimestre 2016.

4. Partez à la chasse aux offres

Visez large: journaux, sites Internet des entreprises, du Forem/Actiris, Stepstone, Monster ou Jobat… Sachez cependant qu’à chaque secteur, sa façon de faire. « Les enseignants trouveront les offres d’emploi sur le site de la Cocof, explique Audrey Mouffe, les vendeuses ont intérêt à déposer leur CV directement dans un magasin… Un jobcoach peut vous renseigner à ce sujet. »

Les petites annonces ne représentent cependant que 30 % du marché de l’emploi. Et celles-ci attirent 80 % des candidats! Ne négligez pas les 70 % d’autres qui passent par des modes de recrutement plus confidentiels. Comment? En envoyant des candidatures spontanées dans les entreprises où vous rêveriez de travailler ou en activant vos réseaux.

5. Activez vos réseaux

Première étape: faites savoir à un maximum de gens que vous cherchez du travail. Ayez toujours un CV sur vous au cas où… Mentionnez-le sur Facebook, LinkedIn, Twitter… Le bouche à oreille est la manière la plus efficace pour recruter.

Vous connaissez quelqu’un qui travaille dans l’entreprise de vos rêves? Contactez-la. Plutôt qu’un message du genre « Voici mon CV, peux-tu le transmettre à qui de droit? », demandez un conseil, un aperçu de comment se porte le secteur. Soyez polie et brève, donnez envie de vous aider!

6. Utilisez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont démultiplié les potentialités du bouche à oreille. Ils sont désormais incontournables. Votre profil LinkedIn (ou Viadeo) vous permet de vous présenter sans limite de longueur. Parlez-y de vos compétences, vos expériences, vos hobbys… N’hésitez pas à mettre des liens vers le site des entreprises où vous avez travaillé, votre blog, une vidéo de présentation… LinkedIn vous permet également d’avoir accès à la page des entreprises que vous visez, à leurs offres d’emploi, aux gens qui y travaillent… « Voyez si vous avez des connaissances communes, suggère Odile Dupont, du Forem et entrez en contact avec elles par leur intermédiaire. »

Vous pouvez aussi vous abonner à des groupes de recherche d’emploi sur Twitter, ou suivre des gens qui travaillent dans l’entreprise de vos rêves. Twitter est également un bon filon pour dénicher des offres d’emploi qu’on ne trouve nulle part ailleurs: les agences d’intérim y recourent volontiers en cas de recherche urgente.

Enfin, n’oubliez pas que si vous utilisez les réseaux sociaux pour chercher un emploi, les employeurs eux aussi les utilisent pour scruter les candidats. « Soyez donc très vigilante à ce qui apparaît publiquement de votre profil Facebook, met en garde Estelle Willot, formatrice au Forem. Adaptez les paramètres de sécurité si nécessaire. »

7. Le CV idéal

  • Il doit être bref (une page, deux maximum), clair et sortir du lot. « On ne lui accorde parfois que quelques secondes », affirme Odile Dupont.
  • Oubliez le CV standard. « Un CV doit être rédigé sur mesure en fonction d’une entreprise et/ou d’une offre d’emploi bien précise, insiste Odile Dupont. Indiquez-y d’abord quels sont vos compétences, vos atouts et votre intérêt pour ce poste. »
  • Si vous avez plus de 45 ans, ne mettez pas votre date de naissance en évidence. Evitez aussi de mentionner vos « 20 ans d’expérience ».
  • Soignez également votre lettre de motivation. « Commencez votre lettre par les qualités de l’entreprise, les raisons pour lesquelles vous voulez postuler et comment vous pouvez répondre à ses besoins », conseille Odile Dupont.

8. Refaire une formation?

Pourquoi pas? Pour remettre à jour vos connaissances ou carrément vous réorienter professionnellement. Dans certains cas (formations du Forem/Actiris, formation donnant accès à un métier en pénurie…), vous pouvez être dispensée de toute une série de vos obligations en tant que demandeuse d’emploi. Pourquoi ne pas troquer votre statut de chômeuse contre celui d’étudiante!

Mais encore…

  • Téléphonez! Demandez si on a bien reçu votre CV, à quel moment les réponses seront communiquées et quand auront lieu les entretiens d’embauche.
  • Notez bien précieusement à quelle offre d’emploi vous avez postulé, la date d’envoi de votre CV, les personnes avec lesquelles vous avez été en contact, conservez vos e-mails… Cela vous évitera de postuler deux fois au même endroit!
  • La voie la plus efficace aujourd’hui pour trouver un job? « Il faut activer toute les pistes en même temps », assure Anne-Françoise Martens.
  • Chercher du travail prend du temps. Un job à temps-plein, dit-on parfois. Consacrez-y donc le temps nécessaire.

Sortez du lot!

Comme Muriel, 41 ans. Journaliste fraîchement licenciée, elle a eu l’idée de créer un blog racontant sa recherche d’emploi, mais aussi son nouveau statut de maman à temps plein. « Mon blog, dit-elle, a été un défouloir, une sorte de thérapie par l’écriture. J’y faisais preuve de beaucoup d’autodérision, j’ai grossi le trait pour pas mal de choses, mais ça a parlé à beaucoup de gens apparemment. Mon blog est devenu une carte de visite. Quand je débarquais à un entretien, le recruteur avait souvent un petit mot à ce sujet. Ce n’est pas lui qui m’a apporté un nouveau job, mais je suis convaincue qu’il y a contribué. »

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)