L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Une prise d'acide folique réduit les problèmes liés au système nerveux du futur enfant. © Getty Images

Pourquoi l’acide folique est essentiel avant et pendant une grossesse?

Vous souhaitez tomber enceinte et votre gynécologue vous a suggéré de prendre des compléments d’acide folique avant les essais bébé? La vitamine B9 est essentielle au bon développement neurologique du fœtus. Commencez-la tôt, donc!

Indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, la vitamine B9 est particulièrement recommandée chez la femme enceinte, ou en désir de l’être, tant son rôle est primordial pour le développement du bébé.

Acide folique, folates et vitamine B9 sont souvent utilisés comme synonymes. Ils diffèrent cependant un peu… L’acide folique correspond à la forme industrielle des folates; on le retrouve sous forme de complément alimentaire, c’est celui-ci que prescrivent les médecins. Les folates sont naturellement contenus dans la vitamine B9, on les retrouve dans l’alimentation. Un analogue synthétique de ces folates a été créé pour palier les carences.

Pour développer le système nerveux

Pourquoi est-ce si important pour les femmes enceintes ou désireuses de l’être? Car les folates jouent un rôle capital dans le développement du système nerveux central de l’embryon. Au cours des premières semaines de grossesse, le système nerveux se met en place et constitue l’ébauche du cerveau et de la moelle épinière. S’il ne se développe pas correctement, le bébé risque de présenter des malformations. Parmi elles: la spina bifida ou “épine dorsale fendue en deux”. Les enfants qui en sont atteints présentent généralement un handicap physique, qui peut parfois être associé à une déficience intellectuelle.

Comment éviter la carence en acide folique?

On peut facilement faire le plein de folates grâce à l’alimentation. Ces aliments en sont riches:

  • Les légumes à feuilles vertes: épinards, cresson, salade, mâche, choux de Bruxelles, haricots verts…
  • Les légumineuses: lentilles, pois chiches, petits pois…
  • Les fruits secs à coque: amandes, noix, noisettes…
  • Les œufs
  • La menthe
  • L’agneau

Mais un bon régime alimentaire ne suffit pas toujours à combler les besoins de la future maman (on recommande 400mg par jour). C’est la raison pour laquelle les médecins et gynécologues prescrivent à leurs patientes une cure de compléments, souvent dosés en vitamine B9, mais également en vitamines B12 et C.

Le trio vitaminé gagnant

La vitamine B12 et la vitamine C favorisent l’assimilation de l’acide folique dans le corps. Ces composants se trouvent dans de nombreux aliments: les fruits pour la vitamine C (kiwi, orange, ananas, mangue…), les aliments d’origine animale pour la vitamine B12 (poisson, foie, poulet, produits laitiers).

Quand débuter et arrêter la prise d’acide folique?

Le système nerveux de bébé étant en construction dès la fécondation, consommer de la vitamine B9 avant de tomber enceinte est tout particulièrement indiqué. L’idéal étant de commencer au moins quatre semaines avant la conception, afin que l’acide folique soit présent en quantité suffisante dans l’organisme au moment où il joue son rôle crucial (les quatre premières semaines qui suivent le rapport).

Je n’ai pas fait de cure avant de tomber enceinte, est-ce grave?

Il est bien entendu possible que vous tombiez enceinte plus vite que vous ne le pensiez ou que bébé soit un “cadeau surprise”. Pas de panique si tel est votre cas et que vous n’avez pas réalisé de cure d’acide folique. Il vous suffit de commencer la prise et d’ajouter à vos menus des aliments riches en vitamines B9, B12 et C.

Vous souhaitez faire un bébé?

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger

Contenu des partenaires