5 astuces de pro pour bien choisir ses collants

5 astuces de pro pour bien choisir ses collants
Getty Images

Pour pouvoir continuer à porter nos robes et nos jupes préférées avec le froid hivernal, des collants s’imposent. Perdue face à l’immensité du choix qui s’offre à vous? Opacité, taille, confort: on vous donne les clés pour trouver la paire parfaite!

Avec une petite robe noire, une jupe en cuir ou un short paper bag, une jolie paire de collants peut faire toute la différence. Seulement voilà, au magasin de lingerie, on finit bien souvent par laisser le hasard décider pour nous. Résultat: une fois sur deux, nous sommes déçues par le rendu. Trop opaque, trop transparent, trop serrant, trop large… Les pièges sont nombreux! Alors comment bien choisir ses collants sans se prendre la tête? Véronique Mathys, Senior Manager de la “Mode jambes” chez Veritas, nous file ses astuces pour dénicher une paire extra!

1. La règle de base: 20 den, 50 den, 100 den

Si vous avez déjà recherché la paire de collants idéale, vous vous êtes certainement déjà demandé à quoi correspondait ce chiffre inscrit sur les boîtes avec l’abréviation “den” ou “D”. “Cette appellation est un raccourci du mot ‘deniers’ et nous donne une indication sur la transparence et la finesse du bas”, explique la spécialiste. Et d’ajouter: “Le nombre de deniers augmente selon la quantité et l’épaisseur du fil utilisé. En d’autres termes: plus le nombre de deniers est élevé, plus le modèle est épais et opaque”.

Ainsi, un collant 20 den sera plus fin et transparent qu’une paire 100 den. Les deniers démarrent généralement à 5 et vont jusqu’à 100 (certains montent jusqu’à 200, mais ils sont plus rares). La valeur indiquée sur l’emballage vous aidera à choisir votre paire selon le résultat souhaité:

  • De 5 à 30 den: vous aurez des collants transparents à semi-transparents et très fins.
  • De 30 à 50 den: vos collants seront semi-opaques et un peu plus épais.
  • À partir de 50 den: vous obtiendrez une paire opaque, voire très opaque à partir de 60 deniers, et beaucoup plus robuste. Pour un résultat entièrement opaque (la jambe n’apparaît plus du tout), misez sur un 100 den.

“Il s’agit d’une ligne conductrice, mais il se peut qu’un 40 den ait l’apparence d’un 20 den s’il est tricoté d’une autre façon, par exemple”, précise Veronique Mathys. “C’est pour cette raison que nous mettons des échantillons à disposition dans nos magasins. Il suffit alors de tirer sur le collant souhaité au-dessus de la main, et de regarder l’effet obtenu sur l’intérieur de votre poignet”.

2. La qualité: filera ou filera pas?

Pour la qualité, on se référera aussi au nombre de deniers, qui nous donnent une indication sur la robustesse des collants. “Plus bas sont les deniers, plus fragiles seront les collants puisqu’ils seront fabriqués à partir de fils très fins et très spéciaux”, explique la spécialiste. Mais ici encore, il faut nuancer: “La qualité du fil peut faire toute la différence. Certaines marques proposent des modèles très fins qui sont malgré tout solides. C’est notamment le cas de la marque Wolford ou de la gamme ‘Insua The Collection’ de chez Veritas.”

En d’autres termes: pour éviter trous et flèches, choisissez plutôt une paire opaque ou investissez dans une paire de qualité. Certes, vous ne trouverez jamais une paire totalement incassable, mais vous conserverez sans aucun doute vos collants plus longtemps à condition de les manipuler avec délicatesse!

Lire aussi: Nos conseils pour ne plus filer vos collants.

3. Plutôt frileuse?

Le choix d’une bonne paire de bas dépend de la saison. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant est chaud. “Pour garder nos jambes au chaud en hiver et en automne, on se tournera plutôt vers du 60 den ou plus”, affirme Veronique Mathys. “Il existe également des modèles à extérieur nylon et intérieur polar pour les plus frileuses”, ajoute-t-elle.

4. Pour quelle occasion les porter?

“On ne porte pas les mêmes bas pour aller au bureau ou pour se rendre en soirée”, explique notre interlocutrice. “En plein hiver, on se tournera vers des collants opaques au quotidien pour garder nos jambes au chaud. Si vous avez des problèmes de rétention d’eau, choisissez des bas avec contention qui activeront la circulation sanguine. Pour un look de soirée, optez plutôt pour des collants semi-transparents (entre 20 et 40 deniers), bien plus chic que les modèles épais”.

Cette année, les modèles à motifs sont tendance. Parmi les chouchous du moment: la ligne de couture arrière, les pois, les plumetis et les panthy’s transparents avec finition dentelle au niveau de la culotte. Ces modèles sont idéaux avec une robe de cocktail courte, pour les fêtes par exemple. Les fausses jambières ont également beaucoup de succès chez les plus jeunes ou les femmes aux longues jambes.

5. La taille: différente de celle de vos jeans

Pour éviter de se sentir trop serrées dans leurs collants, beaucoup de femmes choisissent une taille au-dessus de leur taille habituelle pour leurs collants. Très mauvaise idée! “La taille du collant a toute son importance. En choisissant un collant trop grand, on risque de voir apparaître des plis au niveau des chevilles, des taches inégales parce que la couleur se répartit mal ou d’obtenir un collant semi-opaque alors qu’on le voulait opaque”, affirme Veronique Mathys. Elle ajoute: “La taille est définie par la longueur des jambes et le tour des hanches. Une femme très mince et très grande portera donc plutôt ses bas en taille L, et ce, même si elle a l’habitude d’acheter des jeans en taille S”.

Mais alors, comment ne pas tomber dans le piège? “Il faut toujours se référer au tableau des tailles généralement imprimé sur l’emballage du produit. Et si on ne connaît pas ses mensurations, il ne faut surtout pas hésiter à demander conseil aux vendeuses qui sont là pour ça”.

Plus de conseils mode:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)