Témoignage: “Mon accouchement s’est déclaré pendant le réveillon de Noël”

Témoignage: "Mon accouchement s'est déclaré pendant le réveillon de Noël"
© Getty Images

Si le 25 décembre est pour beaucoup le jour où l’on fête Noël, pour certains parents c’est surtout le jour où ils ont fait la plus jolie des rencontres. C’est le cas de Karine, 44 ans, qui a accouché le jour de Noël.

Lorsque bébé est prévu pour la fin de l’année, on peut soit se réjouir à l’idée d’accoucher le jour de Noël… ou redouter qu’il pointe le bout de son nez en plein réveillon. Mais ce qui est certain, c’est que l’on ne peut pas prévoir quand il se décidera à venir au monde. Karine est maman de deux enfants de 18 et 13 ans, et si rien ne présageait que sa fille naîtrait à Noël, elle a pourtant fait l’expérience d’accoucher le 25 décembre… et a même eu la surprise de perdre les eaux en plein repas de famille!

“Mon gynécologue m’avait dit que je n’accoucherai pas avant début janvier”

Aucun signe ne laissait envisager que Karine accoucherait le 25 décembre. Lors de sa dernière visite, son obstétricien lui avait d’ailleurs dit qu’elle n’accoucherait certainement pas avant le mois de janvier. En pleine forme, elle effectuait le 24 décembre ses derniers achats de Noël au pas de course, avant d’aller tout organiser avec sa sœur: “On devait fêter le réveillon chez ma maman, mais on avait prévu de ne pas la laisser organiser les choses seule. Après mes dernières courses de Noël, j’avais donc débarqué franc battant avec mon mari et mon fils de 5 ans pour décorer la maison, mettre la table et aider à l’organisation du repas de fête. Bref, j’étais très active et rien ne laissait penser que j’aurais ma fille dans les bras 24h plus tard”.

Le réveillon est lancé et Karine se pose enfin pour profiter de la fête. Lorsque la famille passe à table, la future maman ressent comme une tension dans le bas du ventre. Pas vraiment une douleur, mais elle a l’impression que son ventre durcit. “J’ai été aux toilettes, et j’ai remarqué que je perdais le bouchon muqueux. Mais cela ne m’a pas inquiété pour autant”.

Karine a perdu les eaux au moment du repas

Une fois arrivé au plat principal, Karine ressent une sensation d’humidité entre ses jambes. Elle ne sait pas trop bien si elle perd les eaux, puisque c’est un peu léger. Elle et sa famille commencent malgré tout à paniquer, et elle décide d’aller faire un tour à la maternité pour un contrôle, espérant être revenue pour l’ouverture des cadeaux, puisqu’elle n’a pas de vraies contractions. Karine se rend avec son mari à l’hôpital, sans valises de maternité ni affaires pour bébé ou pour elle, laissant son fils chez ses parents.

“Quand je suis arrivée à la maternité, ils m’ont confirmé que ma poche était fissurée. Ils ont alors dit au père de mes enfants qu’il pouvait repartir auprès de mon fils, mais qu’ils me gardaient en observation. J’avoue que j’étais dépitée… Je voulais ouvrir les cadeaux avec mon fils et voir son regard émerveillé”. Mais les équipes ont finalement bien fait de la garder, puisque vers 3h du matin, Karine ressent de vraies contractions, signe que bébé est en route.

Une surprise qui fait chaud au cœur

Dans la salle d’accouchement, un air de fête plane et cette bonne humeur est communicative. Les sages-femmes entonnent des chants de Noël, ce qui met Karine dans de très bonnes conditions pour accueillir son bébé. Sa petite fille naîtra vers 14h. Karine et son bébé remontent en chambre vers 17h, et là c’est la surprise: toute sa famille était là et avait apporté petits fours, jus de fruits, pâtisseries de Noël et surtout les cadeaux, qu’ils n’avaient pas déballés. “J’étais tellement heureuse de voir mon fils déballer ses cadeaux en ma présence. Ma maman l’avait autorisé à ouvrir un cadeau la veille, mais lui avait expliqué qu’il ouvrirait les autres quand ils iraient voir maman et sa petite sœur. C’était une superbe surprise de Noël, et elle a tellement compté pour moi que je m’en souviens encore comme l’un des meilleurs moments de ma vie de maman”.

Le soir, l’hôpital a lui aussi gâté Karine et sa fille, avec un plateau repas très festif et des petits cadeaux: chocolat pour la maman, doudou pour bébé. Une attention qui n’a fait que prolonger le bonheur ressenti par la jeune maman, qui a eu l’impression de vivre son accouchement dans une petite bulle de bonne humeur et de magie. Aujourd’hui encore, Karine garde un excellent souvenir de son accouchement.

Plus de témoignages de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)