J’ai envie de faire un don d’ovocyte: quelles sont les démarches

J'ai envie de faire un don d'ovocyte: quelles sont les démarches
@ Getty Images

Vous pensez à faire un don d’ovocyte anonyme ou souhaitez offrir vos ovules à une proche souffrant de stérilité? On vous explique comment cela se passe et les démarches nécessaires.

Le taux de fécondité ne fait que descendre depuis plusieurs années, et ce, dans toute l’Europe. En cause: des couples qui font moins d’enfants et plus tardivement, mais également une augmentation des cas de stérilité. Dans 40% des cas, cette infertilité touche les femmes en désir d’enfant qui produisent trop peu d’ovules de bonne qualité, voire pas du tout. Dans ce cas de figure, une seule chose possible: faire appel à un don d’ovocyte. Hélas, le nombre de dons est, à ce jour, insuffisant comparé à la demande.

Don d’ovocyte: tout ce qu’il faut savoir

Chaque année, un peu plus de 500 femmes belges poussent les portes des centres de stérilité afin de faire don d’ovocytes. Vous souhaitez faire partie de ces femmes et offrir, vous aussi, des ovules sains et fécondables aux personnes infertiles? On vous explique tout ce qu’il faut savoir.

Ce que la loi belge autorise

Le don d’ovocyte est, comme le don de sperme et d’organe, légiféré par la loi belge. Et la législation reconnaît trois types de dons:

  • Le don direct: don fait à une personne de la famille, une amie, une proche, etc.
  • Le don anonyme: don fait à destination d’une personne que la donneuse ne connaît pas.
  • Le don croisé: une donneuse, “recrutée” par une proche ayant besoin d’ovocyte, fait un don anonyme à la banque d’ovocytes pour d’autres couples dans le besoin. Pendant ce temps-là, la proche bénéficie elle-même d’un don anonyme, mais d’une autre personne. Le but ici est de ne pas faire descendre le stock national d’ovocytes, tout en s’assurant que la personne demandeuse n’ait pas à prendre ceux de sa proche (par ex: une amie).

Ce que la loi interdit

En ce qui concerne les dons d’ovocytes, la loi interdit:

  • D’avoir été recrutée par une anonyme: la donneuse ne peut avoir été payée pour faire don de ces ovules, et doit être connue préalablement par la receveuse (amie, membre de la famille, proche, etc).
  • La contrainte psychologique: la donneuse doit venir de son plein gré et ne pas être contrainte par la demandeuse, que ce soit matériellement, physiquement ou psychologiquement.

Quelles sont les conditions pour faire un don d’ovocyte?

Selon le service fertilité de l’hôpital Chirec, une donneuse potentielle doit remplir plusieurs conditions:

  • Avoir plus de 25 ans et moins de 39 ans
  • Avoir au moins un enfant
  • Ne pas souhaiter entamer une grossesse prochainement

Une fois que ces conditions sont remplies, la donneuse entamera des examens médicaux afin de voir si elle est en bonne santé et apte à donner ses ovules, tant au niveau physique que psychologique.

Quelles sont les étapes du don d’ovocyte?

1. La stimulation

Si les examens médicaux valident le don, la donneuse entrera en phase de traitement: elle devra, pendant plusieurs jours, recevoir des injections afin de stimuler la production d’ovules fécondables. Une stimulation qui durera 11 jours.

2. La maturation

La donneuse entrera ensuite en phase de “maturation”, une phase qui consiste à laisser les follicules mûrir avant d’être prélevés. Pendant toute la maturation, la donneuse sera étroitement surveillée: prises de sang, échographies, tests médicaux divers, etc.

3. La ponction

Une fois les follicules prêts, l’ovulation sera provoquée de manière artificielle, et l’équipe médicale prélèvera les ovules fécondables. Ce prélèvement – fait par ponction – nécessite une anesthésie légère, et donc une hospitalisation de jour.

Le don d’ovocyte est-il remboursé par la mutuelle?

Le don d’ovocyte est remboursé au même titre qu’une fécondation in vitro et cela va dépendre de la mutuelle. Il est donc primordial d’être en ordre de mutuelle. En ce qui concerne les médicaments annexes (antidouleurs, etc.), ils ne sont pas remboursés.

Plus d’articles sur la fécondité

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)