Comment aider nos enfants en blocus?

Comment aider nos enfants en blocus?
Shutterstock

Les examens commencent à pointer le bout de leur nez et nos enfants ont déjà entamé le blocus, souvent synonyme de stress, de nuits courtes et d’isolement social. Voici quelques règles d’or destinées aux parents pour les aider à être au top.

Lui demander constamment si tout est ok ou mettre la pression pour qu’il ou elle étudie risque d’être contre-productif. Soyez plutôt attentive aux éléments suivants. Cela donnera de meilleurs résultats.

Ceci va l’aider à étudier avec efficacité

  • Minimum 6 heures de sommeil par nuit
  • Minimum 1/2 heure de promenade ou de sport par jour
  • Une pause obligatoire d’une dizaine de minutes par heure d’étude
  • Un petit déjeuner bien complet, qui lui donne de l’énergie
  • Une consommation suffisante de fruits et légumes
  • Un bonne lampe de bureau pour ne pas forcer sur les yeux
  • Une aération suffisante de la pièce dans laquelle il ou elle étudie
  • Une température adéquate dans cette pièce: ni trop froid, ni trop chaud (22°C maximum).
  • Vérifiez que votre student soit bien assis pour ne pas avoir mal au dos.

Ceci ne va pas l’aider, au contraire…

  • Ne le laissez pas prendre des boissons énergisantes car leur concentration trop élevée en caféine peut provoquer des insomnies, des troubles du comportement, une déshydratation, de la nervosité.
  • Bannissez l’alcool!
  • Evitez-lui la malbouffe et la restauration rapide pendant cette période. Misez sur une alimentation équilibrée, bien riche en fibres, vitamines et minéraux.
  • La musique est en principe à laisser en dehors de la pièce où il ou elle étudie. Bien que…, certains étudient mieux avec un casque sur les oreilles et un fond musical (chacun sa méthode).
  • Prendre les syllabus ou cours dans son lit pour revoir avant de s’endormir et vite relire au moment du réveil est également contre-productif!

Ceci peut aussi vous être utile

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)