L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

Voici les 3 ingrédients pour vivre un amour réussi

L'amour est un sentiment universel. La preuve: The World Book of Love réunit les secrets de l'Amour de …

L’Amour avec un grand A est le sentiment le plus universel, peu importe où l’on vit, il peut s’y installer. Mais le tout n’est pas d’aimer, mais que ce sentiment persiste. The World Book of Love: le secret de l’Amour de Leo Bormans nous livre les secrets de l’Amour grâce à l’intervention de 100 spécialistes venus de 50 pays différents. 

L’amour renferme trois ingrédients indispensables: l’intimité, la passion et l’engagement. L’idéal est qu’ils soient présents tous les trois et dans une proportion équilibrée. Ce qui, on vous l’accorde, est loin d’être facile.

Premier ingrédient: l’intimité

L’intimité (la confiance, l’attachement, la communication, l’empathie…) est faible lors des premières rencontres. Difficile de créer une relation intime quand on se connaît à peine, et qu’on ne partage encore aucune habitude, aucune réelle activité du quotidien ensemble. Petit à petit, plus le couple avance, plus l’intimité s’intensifie. “Elle sait comment il aime son café, il sait comment elle aime s’endormir…” À la naissance du premier enfant, cette intimité est en baisse, mais reprend ensuite assez rapidement. Elle peut très vite décliner si le couple échoue ou si les partenaires se cachent des choses. Le tout est de l’entretenir car elle est essentielle dans un couple.

Deuxième ingrédient: la passion

La passion (l’excitation, l’énergie, le magnétisme…) évolue, à peu de chose près, comme une dépendance. “Au début, une seule exposition à la personne aimée suffit à provoquer d’intenses vagues de plaisir. À mesure que le temps passe, les expositions peuvent mener à l’habituation: ce n’est plus le même ‘waouh!’ que l’on éprouvait au début”, explique Robert J. Sternberg, psychologue à l’Université d’État de l’Oklahoma et à l’origine de cette théorie du “triangle” de l’amour. On dit que la passion commence à baisser après cinq ans (les plus pessimistes disent six mois…). Elle atteindrait le creux de la vague autour du 10e anniversaire de mariage, puis remonterait de nouveau après le 15e anniversaire, sans – hélas – jamais retrouver le niveau de la lune de miel. Ce sont les couples sans enfants qui vivent la passion la plus forte. Cette dernière diminue en effet nettement après la naissance du premier enfant, sans toutefois baisser davantage après la naissance du deuxième (et va en remontant à la naissance du troisième). Si l’on perd la personne aimée (rupture ou décès), la passion repart à la hausse. Du moins dans un premier temps. Là encore, le tout est de cultiver cette passion. Quand vous sentez qu’elle vous échappe, ravivez-la grâce à un week-end en amoureux, une soirée en tête-à-tête…

Troisième ingrédient: l’engagement

Enfin, l’engagement. Cette envie de maintenir, quoi qu’il arrive, la relation sur du long terme. Il atteint son paroxysme à un moment donné (par exemple au moment du mariage) et peut perdurer longtemps et même augmenter avec le temps. Mais il décroît généralement entre le 6e et le 15e anniversaire, pour s’intensifier à nouveau après 25 ans de mariage. La naissance du premier enfant menace quelque peu l’engagement, mais après la naissance du deuxième ou du troisième enfant, il est beaucoup plus fort. Évidemment, cet engagement s’affaiblit quand le couple est confronté à des difficultés.

Il faut équilibrer ces trois ingrédients pour atteindre l’Amour

Chacun d’entre nous accorde des valeurs différentes à ces trois ingrédients, en fonction de ses modèles familiaux, des exemples culturels ou de ses propres histoires d’amour. Pour certains, c’est la passion qui prime, pour d’autres, c’est l’engagement… Mais ce qui est certain, c’est qu’on aura plus de chance de former un couple heureux si on a tous les deux le même triangle amoureux. Vous désirez beaucoup de passion, mais peu d’intimité, et votre partenaire désire beaucoup d’intimité mais peu de passion? Votre relation risque d’être plus difficile! Le tout est une question d’équilibre.

Leo Bormans, The world book of love, le secret de l’Amour, Racine, 14,95 euros.

Ces trois articles parlent aussi d’amour

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires