Comment réussir sa transition vers un shampoing solide?

Comment réussir sa transition vers un shampoing solide?
Getty images

Vous avez terminé votre dernière bouteille de shampoing bourrée de silicone et vous êtes prête à passer au shampoing solide? Voici quelques conseils pour assurer cette transition zéro déchet en douceur. 

Cheveux poisseux, ternes, rêches… Vos cheveux risquent d’en voir de toutes les couleurs lors des premiers lavages avec un shampoing solide. En effet, après des années de produits conventionnels, votre crinière a été habituée aux substances agressives que sont le silicone (qui gaine le cheveu, mais l’étouffe), les sulfates (qui irritent le cuir chevelu qui graisse davantage) et les polymères. Il faudra donc passer par une phase de « détox » pour débarrasser votre chevelure de toute trace de silicone et l’aider à bénéficier pleinement des nouveaux soins naturels qui, eux, ne feront plus de camouflage. Prête à vous lancer?

1. Bien choisir son shampoing solide

Le shampoing solide contient beaucoup de tensioactifs qui peuvent assécher le cheveu. Avant de l’acheter, regardez-bien l’étiquette et choisissez un produit qui contient des tensioactifs doux (« Lauryl Glucoside », « Decyl Glucoside », « Coco Glucoside »). Dans tous les cas, évitez absolument les « Sodium Lauryl Sulfate » (SLS), « Sodium Laureth Sulfate » (SLS) et « Ammonium Lauryl Sulfate » (ALS).

2. Alternez avec shampoing liquide doux

Vous l’aurez déjà remarqué, les cheveux sont très sensibles aux changements (qualité de l’eau, de l’air, alimentation, etc.). S’ils étaient abonnés aux produits l’Oréal et aux rituels shampoing, après-shampoing, huile et masque, ils risquent d’être brutalisés par un passage au shampoing solide aux orties. Prévoyez donc un shampoing liquide bio et doux (sans silicone, ni polymères) pour commencer et alternez de temps en temps avec votre nouveau shampoing solide.

3. Instaurez le rituel du brossage

À l’aide d’une belle brosse en poils de sanglier, prenez l’habitude de vous brosser les cheveux le soir avant de vous coucher et juste avant votre shampoing. D’une part, vous répartissez le sébum qui va nourrir les longueurs, d’autre part vous faciliterez le démêlage après le shampoing.

4. Faites un shampoing de clarification

Après des années de shampoings conventionnels, vos cheveux sont certainement enrobés d’une bonne couche de silicone qui les étouffe et les empêche de profiter des soins. Pour repartir à zéro, vous pouvez réaliser un shampoing de clarification (avec du bicarbonate de soude mélangé à un shampoing liquide doux) qui enlèvera tous les résidus de silicones.

5. Nourrissez vos cheveux

En raison de leur forte concentration en tensioactifs, les shampoings solides peuvent dessécher les cheveux. Une fois par semaine, pensez à réaliser un masque nourrissant à base d’huile végétale (ricin, argan, avocat ou jojoba) avec un peu de beurre de karité s’ils sont crépus, particulièrement secs ou abîmés. Faites-le sur des cheveux légèrement humidifiés et quelques heures avant votre shampoing.

6. Faites un bon usage du shampoing solide

Mouillez d’abord bien vos cheveux et le savon. Ensuite, faites-le mousser dans vos mains avant de l’appliquer sur votre cuir chevelu en massant avec la paume des mains. Certains déconseillent d’appliquer le shampoing solide sur les longueurs pour éviter de trop emmêler les cheveux. Vous pouvez alors simplement laisser couler la mousse sur les pointes lors du rinçage. Et attention, un shampoing suffit!

7. Rincez avec une solution à base de vinaigre

Lors de la transition avec un shampoing solide, vos cheveux risquent d’être un peu rêches et ternes. Vous pouvez alors prévoir une petite solution de rinçage à base de vinaigre de cidre qui facilitera le démêlage, adoucira les cheveux et les rendra brillants. À vous de voir si vous supportez l’odeur du vinaigre!

8. Séchez correctement le shampoing entre les lavages

Pour faciliter l’utilisation de votre shampoing solide et préserver son efficacité, veillez à bien le faire sécher entre les lavages. Déposez-le sur un porte-savon qui ne retient pas l’eau et après, rangez-le éventuellement dans une petite boîte.

9. Espacez les shampoings

Le but d’adopter un rituel de beauté plus naturel et écologique pour ses cheveux est aussi d’espacer les shampoings pour cesser le cercle vicieux des lavages. En effet, plus vous nettoyez vos cheveux, plus ils vont graisser. En réalisant moins de lavages, vous calmez la production de sebum.

Cette période de transition peut prendre quelques semaines à plusieurs mois. Soyez patiente et surtout expérimentez! Chaque chevelure réagit différemment, vous devez trouver le shampoing qui vous correspond.

Envie de passer à des cosmétiques plus naturels? Ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)