Ce qu’il faut savoir avant de choisir son autobronzant

Ce qu'il faut savoir avant de choisir son autobronzant
Shutterstock

Tous les ans, c’est la même rengaine. Quand on s’y attend le moins, le soleil finit par pointer le bout de son nez. Et enfin, arrivent les premières sorties jambes dénudées. Des gambettes aussi blanches qu’un cachet d’aspirine. La solution? L’autobronzant, oui, mais correctement choisi! 

Exit les autobronzants qui laissent des traces ou un teint orange, la nouvelle génération fait des miracles. Mais attention, à correctement choisir votre produit. Voici tout ce qu’il faut savoir avant d’en appliquer.

Un autobronzant, comment ça marche?

L’ingrédient actif des autobronzants est la molécule DHA, soit dihydroxyacétone. Au contact des acides aminés présents à la surface de la peau, ce dérivé du sucre provoque en quelques heures un phénomène d’oxydation: les cellules mortes à la surface de la peau prennent alors une coloration brun orangé, similaire à celle d’un hâle naturel. Cette coloration s’estompe au bout de quelques jours, sous l’effet naturel du renouvellement cellulaire à la surface de l’épiderme.

Comment bien le choisir?

Les autobronzants contiennent en général entre 1 et 8% de DHA. Vous l’aurez compris, il est donc essentiel de choisir un produit adapté à sa carnation. Les peaux claires doivent se diriger vers des autobronzants avec 3% maximum de DHA. Pour les peaux mates, un produit contenant 5% de DHA sera parfait.

A quoi servent les autobronzants plus chargés? Ils sont destinés aux peaux déjà hâlées après une exposition au soleil.

Comment bien l’appliquer?

L’autobronzant vous permet de ne pas attendre le soleil et d’afficher la teinte de vos rêves, à condition de l’utiliser correctement, avant, pendant et après application. Retrouvez tous nos conseils d’application: comment utiliser un autobronzant.

Envie de vous laisser tenter par l’autobronzant? Ces articles peuvent vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)