Choisir sa méthode de bronzage

Choisir sa méthode de bronzage
Autobronzant, banc solaire, soleil… Conseils et astuces pour choisir votre méthode pour bronzer et s’offrir une peau caramel à faire craquer tous les hommes.

Le soleil

Le moyen de bronzer le plus naturel est bien évidemment le soleil. Gratuit, il ne faut toutefois pas en abuser. Une trop grande exposition au soleil a des repercussions immédiates sur le corps humain.

Points positifs:

  • Gratuit
  • Bienfaits pour le moral

Points négatifs:

  • Présence insuffisante selon l’endroit où l’on habite (et rarement quand on veut!)
  • Coups de soleil si trop longue exposition, voire même de brûlures au second degré
  • Vieillissement précoce de la peau
  • Augmente le risque de cancer de la peau

Le banc solaire

Disponible en institut de beauté, dans les centres de bronzage, à la piscine… le banc solaire est accessible à peu près partout. Réservé aux plus de 18 ans, il permet de bronzer de manière uniforme. A utiliser avec modération.

Points positifs:

  • Résultats en quelques séances
  • Uniformité du bronzage (vous pouvez même garder le bikini pour faire semblant que c’est du « naturel »!)
  • Disponible partout

Points négatifs:

  • Augmentation des risques de melanoma Le port de lunettes est fortement conseillé. Sans cela les lesions oculaires sont possibles.
  • Vieillissement de la peau
  • Cancers cutanés
  • Méthode la plus chère

 

Les autobronzants

L’autobronzant est le moyen le plus sûr bronzer sans risques mais nous vous rappelons qu’il ne nous protège pas des UV du soleil. Appliqué correctement, il vous donnera un résultat naturel et rapide. 

Points positifs:

  • Aucun danger
  • Résultats rapides
  • Prix abordable
  • Disponibles sous différentes formes: crèmes, sprays, lingettes, laits hydratants

 

Points négatifs:

  • Résultat orangé de certains produits
  • Risque de traces si mal appliqué

 

Lire aussi:
Les différents autobronzants sur le marché
Comment appliquer correctement un autobronzant

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)