4 endroits parfaits où vaporiser votre parfum

4 endroits parfaits où vaporiser votre parfum
Getty Images

Si Coco Chanel nous donnait le conseil de nous parfumer “où l’on souhaite être embrassée”, c’est qu’il n’y a rien de plus sensuel qu’une subtile fragrance vaporisée sur la peau. Mais encore faut-il rester parfumée tout au long de la journée. Voici quatre zones du corps à privilégier lors de l’application d’un parfum.

1. L’intérieur des coudes

Grâce à la chaleur et au mouvement des coudes, le parfum est parfaitement et subtilement diffusé autour de vous. Attention au séchage convenable de la fragrance avant d’enfiler des vêtements.

2. Derrière les oreilles

C’est sous l’effet de la chaleur qu’un parfum libère toutes ses senteurs. La zone qui se situe derrière les oreilles est idéale pour accueillir une fragrance puisqu’elle est réchauffée par le lobe. Votre chéri(e) pourra profiter de toutes les subtilités de votre fragrance à chaque fois qu’il/elle vous enlacera.

3. Les cheveux

Les cheveux retiennent toutes les odeurs. Raison pour laquelle la chevelure s’avère un endroit stratégique pour y vaporiser du parfum. Mais attention, l’alcool présent dans le parfum peut abîmer les cheveux.

Notre conseil: en appliquer sur un peigne à cheveux plutôt que directement sur votre chevelure.

4. L’intérieur des genoux

Surprenant, non? Et pourtant, cet endroit est parfait si vous avez pour habitude de porter des vêtements plutôt courts. Vaporisez un peu de votre parfum préféré dans le creux de vos genoux. Lorsque vous croiserez vos jambes, l’effluve se diffusera dans les airs pour un parfum des plus agréable.

Le petit + de la rédac’: pensez à bien hydrater votre peau! Cet élément est essentiel à la tenue de votre parfum.

Parfums: ceci pourrait aussi vous intéresser

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)