Témoignage: « Mon homme a fait Koh-Lanta »

Témoignage: "Mon homme a fait Koh-Lanta"
NIKOHLANTA2019.OFF / Nicolas à droite

Nicolas était l’un des candidats de Koh-Lanta 2019. Pendant qu’il jouait les aventuriers aux Fidji, Déborah, sa compagne, et Mathys, leur fils de 4 ans, l’attendaient à Charleroi. Sans le moindre contact pendant deux mois. Si le jeu met les candidats à rude épreuve, leurs proches ne sont pas épargnés…

« Quand Nicolas m’a dit qu’il voulait faire Koh-Lanta, je ne l’ai pas cru. Je savais qu’il était fan de l’émission… mais dans le canapé, devant la télé! Je ne l’imaginais pas s’embarquer pour de vrai dans une telle aventure. Le jour où il s’est inscrit au casting, je n’y ai pas cru davantage. La production reçoit 20 à 25.000 candidatures par an, il n’avait aucune chance d’être pris. Mais un jour, le téléphone a sonné. Nico était convoqué à Paris. Là, j’ai commencé à flipper. Je me suis dit: il est sympa, il est beau gosse, ils vont le prendre. Moi, je ne voulais pas qu’il parte. Nous avions un petit garçon de 3 ans… Comment Mathys allait-il réagir si son papa disparaissait pendant deux mois? Qui allait le conduire à l’école le matin? Qui allait lui lire une histoire pour qu’il s’endorme le soir? Nicolas me disait de ne pas m’inquiéter, qu’on avait nos parents, nos amis, que je serais bien entourée. Je ne le comprenais plus. Nous avions toujours été très fusionnels, c’était un vrai papa poule… Et là, il était prêt à lâcher sa famille pour un jeu télé?

Sujet de friction

La nouvelle est finalement tombée le jour de mon anniversaire: Nico était sélectionné, il partait le mois suivant. Merci pour le cadeau! On n’a pratiquement pas parlé de Koh-Lanta pendant tout ce mois-là. C’était un sujet de friction, c’était inutile. J’ai plutôt essayé de faire un petit travail dans ma tête. Je me suis dit que moi, en tant que maman, je n’aurais jamais fait le choix de partir. Mais je devais accepter que Nicolas ne pense pas comme moi. Ce n’était pas parce qu’il était papa qu’il devait renoncer à ses rêves. J’aurais préféré qu’il ne parte pas, mais je ne pouvais pas l’empêcher de vivre son aventure. Il n’empêche… C’était tendu lorsqu’on s’est retrouvés sur le quai de la gare le jour du départ. Tout le monde pleurait. Puis Nico est monté dans le train, j’ai pris Mathys par la main et on est rentrés à la maison. Dès que Nico est arrivé à Paris, il a dû donner son smartphone à la prod de l’émission et nous n’avons plus eu le moindre contact pendant près de deux mois. Je ne savais pas où il partait, je ne savais pas s’il était bien arrivé. Je ne savais rien. C’était très difficile. Surtout les premiers jours, les premières semaines. On vivait ensemble depuis une dizaine d’années, on a l’habitude de s’appeler cinq fois par jour… J’avais l’impression d’avoir perdu tous mes repères.

Garder le secret

C’était difficile pour moi, mais plus encore pour Mathys. On lui avait dit la vérité: Papa part faire un jeu pour la télé. Mais pour un petit garçon de 4 ans, ça ne veut pas dire grand-chose. Il ne comprenait pas pourquoi son papa avait disparu. Je crois qu’il a eu peur de ne plus jamais le revoir. Peur aussi d’avoir fait quelque chose de mal qui aurait poussé son papa à partir. J’ai essayé de l’occuper. Je lui ai montré des vidéos d’anciennes saisons de Koh-Lanta pour lui expliquer où était Papa. Mais je voyais bien qu’il était triste et perdu. À un moment, il ne voulait plus aller à l’école. Je crois qu’il voulait surtout rester près de moi, ne plus me quitter, de crainte que je disparaisse moi aussi. C’était compliqué. D’autant que je ne pouvais rien dire à personne. Nous étions en octobre-novembre, l’émission ne serait diffusée qu’au printemps suivant et TF1 voulait garder secret le nom des candidats jusque-là. Nico n’avait donc pu dire à personne qu’il partait faire Koh-Lanta. À part son employeur, nos parents et moi, personne n’était au courant. Il fallait garder le silence. À l’école, les instits avaient remarqué que Mathys n’était pas bien. Elles avaient aussi repéré que son papa ne venait plus jamais le déposer le matin comme il en avait l’habitude. Les voisins, les copains… tout le monde se demandait où était Nico mais personne n’osait me poser la question. Les gens étaient un peu gênés, je suppose qu’ils pensaient qu’on était séparés. Et moi, je ne pouvais pas démentir!

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Retrouvez la nouvelle saison de Koh-Lanta, l’île des héros tous les vendredis à 21h sur TF1.

Texte: Christine Masuy / Coordination: Stéphanie Ciardiello

Vous aimez les témoignages? Découvrez aussi ceux-ci!

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)