Qui sera le prochain propriétaire de la maison d’enfance d’Harry Potter?

Qui sera le prochain propriétaire de la maison d'enfance d'Harry Potter?
Carter Jonas

Visiter les décors d’un film « Harry Potter » est déjà très impressionnant. Pouvoir y vivre est carrément un rêve pour tous les moldus et sorciers fans de la saga. Un rêve qui est à présent réalisable puisque la maison d’enfance du célèbre sorcier est à vendre. Seul hic, le prix est lui aussi très impressionnant!

Il s’agit de la maison où les parents d’Harry ont été assasinés par l’épouvantable Voldemort (oui, j’ai osé prononcer son nom). Mais c’est aussi dans celle-ci que le jeune sorcier hérite de sa célèbre cicatrice. La demeure apparaît dans le 7ième film de la saga, « Harry Potter et les reliques de la mort » partie 1, sorti en 2010. Plus précisément lorsque Hermione et Harry se rendent à Godric’s Hollow, sa ville natale, où ils vont se recueillir sur les tombes de James Potter et Lily Evans.

La maison était déjà connue bien avant son apparition dans « Harry Potter », puisque celle-ci est classée monument historique. Ce n’est pas tout, elle a appartenu à la famille de Vere, qui était l’une des plus grandes richesses du pays, après le roi d’Angleterre. Elle en aura vu des familles populaires défiler sous son toit. Qui sera la prochaine?

Un rêve qui a un prix

En réalité, la maison en vente se trouve dans le village de Lavenham en Angleterre. Celle-ci possède 6 chambres et 3 salles de bains, idéale pour les familles nombreuses. Pour ce qui est du prix à débourser pour devenir l’heureux propriétaire de cette gigantesque demeure, il est salé: 995 000 livres, c’est à dire 1 100 000 euros. C’est le prix à payer pour marcher sur les traces du sorcier. Pour les intéressés, la maison est en vente sur le site Carter Jonas. Attention, sachez que si vous craquez, vous risquez d’avoir de la visite, puisque la porte de cette maison est l’une des plus photographiées du Royaume-Uni, juste après la demeure du premier ministre.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)