L’espèce du perroquet qui a inspiré le film « Rio » est officiellement éteinte à l’état sauvage

L’espèce du perroquet qui a inspiré le film "Rio" est officiellement éteinte à l'état sauvage
Reporters

Le fans du film d’animation Rio auront le cœur serré d’apprendre que l’espèce de perroquet Ara de Spix, qui a inspiré le personnage de Blu dans la comédie animée, est officiellement éteinte dans la nature. C’est ce qui ressort d’une étude menée par L’ONG Birdlife International.

Dans le film d’animation « Rio », sorti en 2011, un perroquet bleu du nom de Blu, découvre qu’il est un oiseau rare. Dernier Aras de Spix mâle, il part à la conquête du Brésil pour rencontrer la dernière femelle prénommée Perla. Leur rencontre est supposée sauver leur espèce.

Aras de Spix, espèce éteinte à l’état sauvage

Malheureusement, tout n’est pas aussi beau que dans les films. L’ONG Birdlife International a annoncé dans un communiqué paru le 5 septembre 2018 que les Aras de Spix, une espèce de perroquets originaire de la vallée du fleuve Sao Francisco (Brésil), sont désormais éteints dans la nature. Pour en arriver à cette triste conclusion, l’ONG a mené une étude sur 8 ans visant à déterminer le statut de 51 espèces d’oiseaux en danger critique d’extinction. L’organisation estime que le dernier Aras de Spix sauvage est mort au début des années 2000, soit bien avant le lancement du film Rio, et confirme que le perroquet bleu n’existe plus à l’état sauvage. Trois facteurs en cause: la déforestation, la création d’un barrage et le braconnage.

De l’espoir chez Pairi Daiza

Si l’oiseau n’existe plus dans la nature, il existe encore entre 60 et 80 spécimens en captivité à travers le monde. Le parc animalier belge Pairi Daiza accueille d’ailleurs quatre jeunes Aras de Spix et compte réintroduire ces perroquets dans quelques mois dans la nature: « Avec le gouvernement brésilien et nos collègues allemands du centre d’élevage ACTP, Pairi Daiza protège ses magnifiques oiseaux, les reproduit et va les relâcher dans quelques mois dans des réserves naturelles au Brésil », peut-on lire sur le site du parc. Nous croisons les doigts pour que la mission soit un succès!

Vous aimez les animaux? Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)