La Super League, le championnat féminin belge de football, démarre aujourd’hui

La Super League, le championnat féminin belge de football, démarre aujourd'hui
© Facebook: Scooore Super League

Quatre nouvelles équipes et aucune descente en division inférieure durant les trois prochaines années: ce sont les gros changements de ce nouveau championnat belge de football féminin qui débute ce soir.

La fin des vacances est placée sous le signe du football: l’Europa League vient de se terminer avec une victoire de Séville contre l’Inter Milan du Belge Romelu Lukaku, ainsi que la Ligue des Champions remportée par le Bayern Munich contre le Paris Saint-Germain. Et ce soir, c’est une nouvelle compétition belge qui débute: la Super League, une compétition féminine qu’on attend avec impatience.

La Super League en pratique

Cette compétition de football féminin belge réunit dix équipes, au lieu de six l’année dernière. Quatre petites nouvelles font leur entrée dans ce championnat: le Fémina White Star (Woluwe-St-Lambert), SV Zulte Waregem, SC Eendracht Alost et RSC Charleroi. Elles rejoignent les six équipes déjà présentes la saison dernière: RSCA Women (Anderlecht), Club YLA (Bruges), KRC Genk Ladies, KAA Gent Ladies, OH Louvain et le Standard Fémina.

Coup d’envoi, ce vendredi 28 août! Dans un premier temps, les joueuses participeront à la phase classique de la compétition: toutes les équipes s’affrontent deux fois. Au terme de cette phase débuteront les play-offs. Pour cette deuxième partie, chaque club voit ses points accumulés durant la première phase diminuer de moitié. Les cinq meilleures équipes joueront les play-offs 1 pour tenter de remporter le titre de championnes de Belgique et un ticket pour la Ligue des Champions. Tandis que les cinq dernières du classement s’affronteront pour ne pas être dernières. Alors que chez les hommes, en Pro League, le club le moins bon descend de division, durant trois ans, la Super League ne passera aucune des dix équipes en division 2. L’idée est de “dynamiser le football féminin en Belgique et de lui faire gagner en qualité”, explique Katrien Jans, la Women’s Football Manager à l’Union belge, à la Dernière Heure/Les Sports.

Qui sont les favorites?

Les quatre nouvelles équipes sont les petits poucets de l’aventure mais pourraient surprendre tout le monde. Alost n’est pas novice et vient de division 2: la compétition, les joueuses la connaissent. En revanche, pour Charleroi, c’est un peu l’inconnue, cette équipe née il y a quatre mois devra vite apprivoiser le gazon et le ballon rond pour maintenir la cadence de la division 1 belge. Quant au Fémina White Star, elle a dans ses rangs d’anciennes joueuses de D1: la motivation est là, mais le peu d’expérience pourrait leur faire défaut. Même topo du côté de Zulte Waregem.

Ensuite, viennent les équipes confirmées où la grande favorite n’est autre que le RSCA Women, avec sa star: Tessa Wullaert. Si vous ne connaissez pas cette joueuse, honte à vous. Tessa Wullaert (27 ans) est la capitaine des Red Flames. Elle s’est formée en Belgique avant de rejoindre l’Allemagne et d’évoluer à Wolfsburg. Elle a ensuite intégré les rangs de Manchester City. Avec son expérience des grands tournois internationaux, cette joueuse donnera un gros coup de boost à cette équipe bruxelloise. Le Standard Fémina, le Club YLA et le KAA Gent ladies sont également des clubs qu’il faudra suivre de près.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Tessa Wullaert (@wttessa) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Où peut-on suivre ces matchs?

Le chemin est encore long quant à la médiatisation de ces matchs de football féminin, par rapport à leurs homologues masculins… Petite éclaircie au tableau: pour la première fois de l’histoire du football féminin belge, la chaîne sportive Eleven diffusera le classico qui oppose le RSC Woman au Standard Fémina, samedi 29 août à 14h. Pour les autres matchs, c’est via les réseaux sociaux que vous pourrez suivre la Super League. Des (gros) progrès sont encore à faire, on vous le disait!

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Scooore Super League (@scoooresuperleague) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Rendez-vous sur:

Plus d’articles sportifs

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)