Cette journaliste est apparue le visage tuméfié pour dénoncer les violences conjugales

YouTube/@Espacemanager Com

Elle se prénomme Manal Agha. Et par son geste, cette journaliste égyptienne a réussi à interpeller les téléspectateurs. Lors de la présentation de son émission, elle s’est montrée à la télévision le visage tuméfié. La jeune femme a avoué être victime de violences conjugales. “Le mariage est basé sur l’affection et la compassion, pas sur l’humiliation et les passages à tabac. Il faut se lever contre cette violence et j’encourage les autres femmes qui sont également des victimes de violences physiques à se lever”, a-t-elle déclaré après avoir confié son hésitation à annuler son émission après avoir été frappée par son compagnon.

En réalité, ses ecchymoses étaient factices et avaient pour objectif de marquer les esprits. En effet, il s’agissait de maquillage. Après une coupure publicitaire la journaliste est apparue sans aucune marque sur le visage. Son objectif était d’inciter les femmes victimes de violences conjugales à oser prendre la parole pour dénoncer ces faits. Mais aussi, de faire prendre conscience aux hommes violents l’impact de leurs actes. La vidéo est rapidement devenue virale. Preuve que l’idée fut efficace.

Regardez la vidéo

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Article précédent
Affaire Weinstein: les victimes sortent de leur silence
Article suivant
Gucci dit stop à la fourrure

Découvrez le fabuleux ballet "Le Petit Prince" par l'Opéra National d’Ukraine

Qui ne connait pas encore la fabuleuse histoire du Petit Prince? Revivez chacune des rencontres du Petit Prince, descendu sur la terre depuis l’astéroïde B 612! Vingt danseurs et acteurs du ballet de l’Opéra national d’Ukraine tenteront de donner à cette création une magie comparable à celle du conte et d’apprivoiser vos yeux autant que votre coeur, parce qu’« on ne voit bien qu’avec le coeur ».

€22.00 €44.00