L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Pixabay

Anticonstitutionnellement n’est plus le mot le plus long de la langue française

Avec ses 25 lettres, le mot “anticonstitutionnellement” était le plus long de la langue française. Il vient de se faire ravir le titre par “intergouvernementalisations” et ses 27 caractères.

L’Académie française a annoncé que le mot “anticonstitutionnellement”, jusqu’à présent considéré comme le plus long de notre langue, venait d’être détrôné par “intergouvernementalisations”. Un mot peu usité, mais dont la connaissance ravira les enfants qui aiment crâner à la récré et les joueurs de Scrabble. En politique, l’intergouvernementalisation signifie une mise en œuvre commune à plusieurs gouvernements. C’est en lui ajoutant la marque du pluriel que le mot désormais le plus long atteint ses 27 lettres.

Lire aussi: 8 applications pour apprendre une langue étrangère.

Le mot le plus long, vraiment?

Les plus observateurs remarqueront qu’il existe pléthore de mots encore plus longs, tels que “hexakosioihexekontahexaphobie” (la peur du nombre 666, en 29 lettres) ou “cyclopentanoperhydrophénanthrène” (structure chimique cyclique qui entre dans la composition de certaines molécules biochimiques, en 32 lettres), mais les termes médicaux et scientifiques ont été écartés de la compétition.

D’autres anecdotes à placer dans un dîner:

Contenu des partenaires