L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Cancer du sein: prévenir c’est peut-être guérir!

Il reste toujours primordial de connaître son propre corps et d’observer régulièrement ses seins afin de remarquer rapidement un changement. Tâchez d’avoir ce qu’on appelle une “conscience” de l’apparence de vos seins : quelle est leur grandeur, leur forme, leur couleur… De même pour la forme et la couleur du mamelon.

Si vous savez de quoi vos seins ont l’air, vous repérerez plus facilement la moindre modification et vous saurez quand il est temps de consulter un médecin. Gardez pour autant votre calme, en sachant que d’une part, un  changement ne signifie pas nécessairement une tumeur. et que d’autre part une bonne “conscience du sein” ne parviendra pas non plus à éviter tous les cancers. Mais elle contribue à un dépistage précoce !

Quels sont les signaux d’alarme ?

Soyez attentive à :

  • une boule ou un gonflement dans un sein
  • une modification de la forme de votre sein
  • un douleur inconnue à la poitrine
  • une anomalie au mamelon (plus épais, plus dur, rétracté, en écaille, sécrétant du liquide ou du sang)
  • un changement de couleur de la peau, des taches rouges
  • des creux, des fossettes ou des plis dans la peau du sein (aspect peau d’orange)
  • un gonflement des ganglions lymphatiques à la hauteur du sein (aux aisselles, à la clavicule)

✘Si vous notez un ou plusieurs de ces changements, consultez au plus vite un médecin. Ces signes peuvent correspondre à de nombreuses affections, le plus souvent bénignes. Néanmoins, seul un médecin est apte à rendre un tel diagnostic.