Pourquoi Kate Middleton ne porte jamais de vernis à ongles

Pourquoi Kate Middleton ne porte jamais de vernis à ongles
Reporters / Photoshot

Véritable icône de mode, Kate Middleton inspire. Que ce soit ses coiffures ou ses tenues, tout est analysé de près et influence les plus grandes admiratrices de la duchesse. Mais qu’en est-il de ses manucures? Pas grand-chose à vrai dire… Puisque l’épouse du prince William ne porte jamais de vernis à ongles en public.

L’explication se trouve du côté du protocole (encore lui!). En effet, l’étiquette interdit les membres de la famille royale d’Angleterre de porter du vernis de couleur, comme nous l’informent nos confrères du magazine britannique OK.

Le vernis préféré de la Reine

D’ailleurs, la reine Elizabeth n’utilise qu’un seul et même vernis depuis 28 ans. Le chouchou de la Reine d’Angleterre n’est autre que celui-ci validé par bon nombre de blogueuses beauté, à savoir le “Ballet Slippers” de la marque Essie. Un rose pâle classique au fini naturel qui se marie parfaitement aux tenues colorées de la reine Elizabeth II.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Des bas et pas de mèches

Kate Middleton, quant à elle, préfère ne rien porter sur ses ongles. Exception faite lors de son mariage où la maman de George et Charlotte avait également opté pour le vernis chouchou de la Reine. Kate doit composer avec d’autres interdictions comme celle de ne pas porter de robe courte ou de mini-jupe ou encore de porter des bas toute l’année, même en été. Pas question non plus de se laisser tenter par des extensions ou des mèches!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ceci pourrait aussi vous intéresser

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)