Keith Flint, chanteur du groupe The Prodigy, est mort par pendaison

Keith Flint, chanteur du groupe The Prodigy, est mort par pendaison
Reporters

Keith Flint, chanteur emblématique du groupe de musique électronique The Prodigy, est décédé à l’âge de 49 ans, ce lundi 4 mars à son domicile, ont annoncé les médias britanniques.

Le corps sans vie de Keith Flint, chanteur du groupe The Prodigy, a été retrouvé dans sa maison de Dunmow, dans le comté d’Essex au Royaume-Uni. « Nous avons été appelés juste après 8h10 ce lundi matin pour intervenir à Brook Hill. Un homme de 49 ans a été déclaré mort sur les lieux », a informé la police.

Un suicide selon un membre du groupe

Les causes du décès n’ont pas encore été dévoilées. Cependant, les autorités affirment que la mort n’est pas considérée comme suspecte. Toutefois les spéculations se font sur les réseaux sociaux, les fans du groupe pensant à un suicide suite au message de Liam Howlett, membre fondateur de The Prodigy, partagé sur Instagram.

« Les nouvelles disent vrai. Je ne peux pas croire que j’écris cela mais notre frère Keith s’est suicidé ce week-end. Je suis en état de choc, dans une putain de colère, confus et j’ai le cœur brisé. R.I.P brother », a-t-il écrit. Pour rappel, Keith Flint avait débuté comme danseur du groupe des années 90 The Prodigy avant de chanter sur le titre « Firestarter ».

Mort par pendaison

Ce lundi 11 mars, nous apprenons que le chanteur de The Prodigy Keith Flint est mort par pendaison, comme l’a annoncé la justice britannique. « Les protocoles ont été suivis et son décès est confirmé comme non suspect », a-t-elle annoncé, tout en ajoutant que les résultats des examens toxicologiques étaient toujours en attente.

Écoutez les tubes du groupe The Prodigy

Plus d’articles people? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)