La taille des rosiers pour les nulles!

La taille des rosiers pour les nulles!
Getty images

Vous rêvez d’avoir un rosier, mais la complexité de leur taille vous rebute? Pourtant une fois que vous avez identifié l’arbuste, ce n’est pas sorcier! Suivez le guide pour tailler comme une pro! 

Une fois que vous savez à quel type de rosier vous avez affaire et que vous l’aurez bichonné, la taille vous semblera simple comme bonjour!

Pourquoi tailler les rosiers?

  • Cela allège la structure.
  • Cela favorise l’apparition de nouveaux rameaux.
  • C’est tout bon contre les maladies car l’air circule mieux, les feuilles se touchent moins.
  • Cela permet un plus bel épanouissement des fleurs, qui profitent ainsi mieux du soleil.

Quand tailler?

  • Au printemps, procédez à un nettoyage. Taillez les branches mortes, brisées ou qui s’entrecroisent.
  • Pendant tout l’été, coupez les fleurs fanées (au-dessus d’une feuille en en laissant quelques-unes sur la branche) au fur et à mesure pour favoriser la floraison.
  • Supprimez les gourmands (rejets produits au pied du rosier) qui apparaissent.

Ensuite, il est important de distinguer le type de rosier que vous avez: est-il remontant ou non remontant? Selon cette différence, la période et la manière de taille diffèrent. Les variétés anciennes et classiques sont souvent non remontantes. Les variétés plus récentes sont souvent remontantes. Posez donc la question au moment de l’achat!

Rosier remontant

Un rosier remontant est un rosier qui fleurit plusieurs fois par saison de juin à octobre. La taille énergique se fait pendant la période végétative et après les dernières gelées, donc à la fin de l’hiver ou au tout début du printemps. Vous pouvez y aller franchement car les fleurs se développent sur les bois de l’année (ceux qui vont se former).

Rosier non remontant

Un rosier non remontant ne porte qu’une floraison par an (mai, juin, en général) souvent plus spectaculaire. Il se taille directement après la floraison, courant août. Pourquoi? Parce que les fleurs poussent sur les bois de l’année précédente: en taillant au printemps, on risque de couper les tiges sur lesquelles les bourgeons sont déjà formés.

Rosier classique ou “hybride de thé”

Il s’agit du rosier au sol le plus fréquent. Il se taille chaque année au tout début du printemps.

  1. Coupez les tiges en n’en laissant environ qu’un tiers et en ne conservant que les plus vigoureuses.
  2. Éliminez les tiges frêles (taillez-les à la base).
  3. Taillez les branches que vous conservez assez court, à 3 ou 4 yeux de hauteur.

Rosier grimpant et remontant

Ce rosier se taille au début du printemps.

  1. Supprimez les gourmands.
  2. Détachez les tiges de leur fixation.
  3. Tranchez un tiers aux branches principales (branches dites charpentières) et coupez toutes les branches latérales à 4 ou 5 yeux.
  4. Refixez les branches à la fixation en les arquant pour donner une belle forme et favoriser la floraison.

Rosier grimpant non remontant

Il se taille après la dernière floraison, à la fin de l’été.

  1. Supprimez les gourmands et les bois morts ou malades.
  2. Conservez 6 à 7 branches principales (les plus saines) et rabattez toutes les autres à deux yeux (l’œil est un bourgeon pas encore formé dans le jargon des jardiniers).

Le rosier arbustif

Ce buisson peut monter jusqu’à 1 mètre ou 1,50 m. Il se taille à peu près comme le rosier grimpant et le non remontant après la dernière floraison, en été. S’il est remontant, au début du printemps.

  1. Supprimez les branches mortes ou abîmées et celles qui se croisent.
  2. Supprimez quelques vieilles branches charpentières en n’en conservant que 5 à 9 (les plus costaudes).
  3. Coupez à 3 yeux les branches secondaires qui porteront les fleurs.

4 règles d’or pour tous les rosiers

  1. Taillez au plus proche du bourgeon (juste au-dessus) pour limiter la formation de bois mort.
  2. Coupez légèrement en biseau pour éviter la stagnation d’eau.
  3. Tranchez si possible au-dessus d’un bourgeon orienté vers l’extérieur pour que le rosier ne se développe pas vers l’intérieur.
  4. Pour les rosiers arbustifs et grimpants, attendez 2 ans après la plantation avant de tailler pour la première fois. Enfin, vous n’êtes pas obligée de tailler chaque année: tous les 2 à 3 ans peut suffire.

Plus d’articles sur les rosiers

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)